Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Le Pape prie Notre-Dame de Guadalupe pour le Mexique frappé par un séisme

POPE FRANCIS,GENERAL AUDIENCE
Antoine Mekary | Aleteia | I.Media
Audience générale du 20 septembre 2017.
Partager

À l’audience générale ce mercredi 20 septembre, le Saint-Père a exprimé sa solidarité spirituelle aux sinistrés du séisme qui a fait lundi soir au moins 217 morts à Mexico et ses environs où l’Église est à pied d’œuvre pour porter assistance aux sinistrés.

Le séisme de magnitude 7,1 sur l’échelle de Richter s’est produit mardi à 13h14 heure locale, c’est-à-dire 32 ans jour pour jour après celui qui avait durement frappé la capitale mexicaine, en 1985, faisant au moins 10 000 morts rappelle l’agence I-Media. Le sud du Mexique, début septembre, avait déjà été touché par un violent séisme d’une magnitude de 8,2 sur l’échelle de Richter. Il s’agissait alors de la plus forte secousse depuis un siècle. Une centaine de personnes avaient perdu la vie.

Le Pape a fait part de sa solidarité aux Mexicains en saluant les pèlerins et fidèles hispanophones rassemblés sur la place saint-Pierre pour la traditionnelle audience générale du mercredi, demandant à chacun de « prier le Seigneur afin qu’il accueille en Son sein ceux qui ont perdu la vie » lors du séisme, et qu’il « réconforte les blessés, leurs familles et tous ceux qui sont affectés ». Le Saint-Père a aussi encouragé dans leur travail les services de secours et tous ceux qui participent aux opérations de sauvetage, et invoqué Notre-Dame de Guadalupe, sainte patronne de tous les Mexicains, afin qu’elle se fasse proche de cette nation « bien aimée », en ce moment de douleur.

L’Église mexicaine à pied d’œuvre

Sur place, l’Église mexicaine est à pied d’œuvre depuis hier soir pour porter assistance aux sinistrés. Le secrétaire général dela conférence épiscopale, Mgr Alfonso Miranda, archevêque d’Arquimty, a aussitôt posté sur Twitter la liste des lieux de rassemblements et des aides nécessaires en ces heures. Les évêques du Mexique, rapporte l’agence catholique italienne Sir, ont également partagé sur les réseaux sociaux une prière spéciale pour les victimes, écrite par un prêtre de l’archidiocèse de Mexico, Guillermo Gutierrez :

« Notre Mère, regarde la douleur de tes enfants, aide les plus pauvres qui, péniblement, essaient de se construire un avenir, mais après un tel événement voient leur espérance voler en éclat. Soutiens ton Église, et nos pasteurs, afin qu’ils assument leurs responsabilités de leader moral et spirituel nécessaire… sèche les larmes de ceux qui pleurent pour nos frères morts, pour les enfants, pour les personnes âgées… Que personne ne se renferme dans son égoïsme en cette heure qui exige générosité et amour ».

Nombreux sont les dégâts matériels dans l’archidiocèse de Mexico, souligne par ailleurs les évêques. L’archevêché, sur son site SIAME, fait état de plusieurs églises endommagées par le séisme, comme : l’église paroissiale de Saint-Bernard, la clocher de Santa Cruz Acapixtla, la belle coupole bleue de l’église Notre-Dame-des-Anges. Certains frontons et certaines statues se sont décrochés de la façade de la cathédrale métropolitaine de Mexico, alors qu’à l’intérieur de celle-ci est tombée et s’est brisée la statue du Señor del Cacao, très vénérée par les fidèles.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]