Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 25 septembre |
Saint Firmin
home iconSpiritualité
line break icon

Qu’est-ce qu’un baptistère ?

Baptistère de Demna au musée du Bardo de Tunis.

© Sabine de Rozières

Baptistère de Demna au musée du Bardo de Tunis.

Sabine de Rozières - Publié le 08/08/17

En France, ces édifices de l'Église primitive sont très rares contrairement à l’Italie où ils ont été bien conservés comme celui de Pise ou de Saint-Jean de Latran. Dans l’Hexagone, certains sont encore en bon état comme ceux de Saint-Jean de Poitiers, du Puy-en-Velay, de Fréjus, de Riez ou d’Aix-en-Provence.

Le baptistère est souvent confondu avec les fonts baptismaux installés dans les églises ou le baptistaire… qui est l’acte qui constate le baptême, inscrit sur le registre.

Dans l’Église primitive, nous rappelle l’abbé Denis Cuchet de la Fraternité Saint-Pierre, le baptême se donnait exclusivement par immersion et à des adultes. C’est pourquoi, les plus anciennes églises avaient des édifices attenants, appelés baptistères, dans lesquelles étaient creusés de véritables bassins que l’on appelait fontaines ou cuves baptismales (d’où le nom qui adviendra de « fonts baptismaux »), baptistère signifiant piscine ou fontaine (du grec baptistêrion).

Du baptistère aux fonts baptismaux

À la fin du VIIIe siècle le baptême n’est plus donné uniquement par l’évêque mais désormais en paroisse et à des enfants. Dans le courant du XIIe siècle, lorsque les baptêmes par infusion remplacèrent complètement ceux par immersion, l’abbé Cuchet nous explique qu’on réduisit la taille de ces fonts baptismaux pour les incorporer aux églises.

Ils se composent alors d’une cuve posée sur un pied ou taillée dans un chapiteau calcaire et posée sur un socle, pourvu que ce ne soit pas poreux. La cuve est divisée en deux par une cloison ou doublée par une cuve en métal. Dans l’histoire, des indications synodales demandent « la nécessité de les couvrir et de les fermer à clefs pour empêcher tout blasphème et éviter un usage abusif de l’eau bénite qu’ils contiennent ».

C’est donc au Moyen Âge qu’ils intègrent les églises et sont presque toujours installés dans une chapelle latérale « côté Évangile », c’est à dire à gauche quand on entre dans l’édifice. Cette chapelle est la plupart du temps dédiée à saint Jean Baptiste.


BAPTÊME ENFANT

Lire aussi :
Pour faire baptiser mon enfant, comment je m’y prends ?

Tags:
baptême
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
2
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
3
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
4
Mathilde de Robien
Médecins et intellectuels dénoncent l’idéologie de l’autodétermin...
5
WEB2-COUVENT-MARCASSU-CORSE-Stephanie-Eveilleau.jpg
Raphaëlle Coquebert
Mission Patrimoine : derrière les murs de Marcassu, une communaut...
6
HOUELLEBECQ
Henri Quantin
La pilule de Benoît XVI et la pilule de Houellebecq
7
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement