Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 09 décembre |
Sainte Léocadie
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Greffé des deux mains, Zion sait maintenant écrire et se nourrir seul

Cud Ziona

Facebook/Mariya Aston

Deacon Greg Kandra - publié le 04/08/17

En 2015, Zion Harvey, 8 ans, recevait une greffe des deux mains. Deux ans plus tard, une revue scientifique rend publics les progrès faits par le jeune américain depuis son opération.

En 2015, Zion Harvey s’est fait connaître comme étant la plus jeune personne à recevoir une greffe réussie des deux mains.

Alors âgé de 8 ans, Zion avait conquis les cœurs avec son attitude positive et ses déclarations très en avance pour son âge. Dans une vidéo de l’hôpital des enfants de Philadelphie [en anglais] partagée de nombreuses fois, il évoque de nombreux sujets, de la perte de ses deux mains à 2 ans suite à une infection aux raisons qui le poussaient à vouloir un chien.

Deux ans plus tard, Zion continue à s’adapter à ses nouvelles mains. Les progrès du petit garçon ont été retranscrits dans un article publié le mardi 18 juillet 2017 dans la revue américaine Lancet Child & Adolescent Health, la première revue médicale à parler de cette opération qui a eu lieu en juillet 2015. L’article, documents à l’appui, montre les progrès réalisés en 18 mois par Zion, qui est maintenant capable d’écrire, de se nourrir et de s’habiller de manière autonome.

D’après l’article, Zion a été capable de bouger ses doigts seulement quelques jours après son opération de plus de dix heures, grâce aux ligaments de ses bras. L’enfant fait face à son « rétablissement longue durée » en franchissant une à une les étapes. Au bout de six mois, il pouvait bouger les muscles de ses nouvelles mains et les initier au toucher. C’est à ce moment-là qu’il a appris à se nourrir seul et à tenir un stylo. Au bout de huit mois, il pouvait utiliser des ciseaux et des crayons. Et au bout d’un an, il avait atteint un des premiers objectifs qu’il s’était fixés : tenir à deux mains une batte de baseball.




Lire aussi :
« Et les mistrals gagnants » : quand cinq enfants malades changent notre regard sur la vie

Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement