Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 03 mars |
Saint Guénolé
home iconAu quotidien
line break icon

Année Renoir : 3 bonnes raisons d’aller dans l’Aube en famille

ESSOY

© (ASC) anne samson communications

Bénédicte de Saint-Germain - Publié le 28/07/17

En 2017, le département de l’Aube célèbre Renoir. A Essoyes, le village où le peintre passa ses vacances en famille, sa maison rénovée vient d’ouvrir au public. A Troyes, une exposition lui rend hommage. Ces deux lieux se sont mis en quatre pour accueillir les familles...

Village paisible de la vallée des Bars, Essoyes vit au rythme de la lente maturation des cuvées de Champagne. Ce qui le réveille, c’est le souvenir vivace d’une famille unique composée d’un maître, de muses et d’enfants. Auguste et Aline Renoir y ont acheté une maison de vacances en 1896. Pourquoi ce choix ? Parce qu’Aline est originaire d’Essoyes et que Pierre-Auguste, dès son premier séjour, est conquis par le paysage. Il y trouve d’inépuisables sources d’inspiration.

Auguste Renoir (1841-1919) ne peint pas seul. Installé au salon, son chevalet trône au milieu des jeux des enfants. Au bord de la rivière, il peint tandis que ses fils pêchent. Sa femme, ses fils, la nourrice lui servent de modèles. Aline orne la maison de bouquets de fleurs qu’il fixe ensuite sur la toile. C’est comme si la famille entière du peintre avait contribué à son art. Les différents lieux du village rendent à merveille cet esprit de famille.

1. Faire le parcours-découverte et visiter « l’Espace des Renoir » à Essoyes

Bordant la tranquille rivière de l’Ource, « l’Espace des Renoir » offre une intéressante introduction à la famille Renoir. Des loges colorées présentent la famille Renoir à travers différents thèmes comme « l’enfance enchantée » ; « Aline Renoir » ; « la belle Gabrielle », muse du peintre et nourrice du petit Jean ; « les parties de campagne » etc. Pour faciliter la compréhension des plus jeunes, de nombreux tableaux du maître sont reproduits, des extraits vidéo et des bandes sons sont diffusés. Un film de 15 minutes sur « la création artistique des Renoir » termine la visite.

De là, un parcours promenade se déroule dans les rues, du bas en haut du village. Il se suit comme un jeu de piste. A chaque endroit où Renoir s’est installé pour peindre, son tableau est reproduit sur un chevalet. www.renoir-essoyes.fr

2. Visiter la maison familiale des Renoir à Essoyes

Vendue à la commune par la famille, la maison des Renoir vient tout juste d’être rénovée. On y accède par le jardin. Comme une machine à remonter le temps, c’est un sas qui fait entrer le visiteur dans un univers familial resté figé en 1905. Il restait peu de traces de la décoration au temps des Renoir. Des indices ont été recherchés dans la maison, sur les tableaux du maître, dans les archives familiales et régionales. Le parti-pris a été de restituer un intérieur de 1905, à la manière d’un décor pouvant servir pour tourner un film. Pari réussi : la maison semble habitée.

MAISON AUGUSTE RENOIR
© PINTEAUX / ducotedesrenoir
Chambre Auguste Renoir

C’est comme si la famille allait bientôt rentrer de promenade. La mise en scène est à la fois réaliste et charmante. Un audioguide permet de parcourir les différentes pièces de la maison. En entendant des bruits et des bribes de conversation dans chaque pièce, les visiteurs apprennent des détails historiques et se plongent dans la vie familiale.

Après cet espace vibrionnant de vie, l’atelier du peintre au fond du jardin déçoit un peu. Il paraît vide. Mieux vaut reprendre la piste rue de l’Extra et trouver les autres tableaux du parcours.

Infos pratiques : Entrée commune pour l’Espace Renoir et la maison avec audioguide. Individuel : 9 €. Tarif famille 2 adultes et 2 enfants de moins de 18 ans : 20 €

3. Visiter l’exposition « un autre Renoir » au musée d’Art Moderne de Troyes

C’est un évènement depuis l’exposition Renoir du Grand-Palais en 2010. Le musée d’Art moderne de Troyes a réuni 50 œuvres dont 40 de Renoir. Accrochées sur des fonds bleus qui s’éclaircissent au fur et à mesure, elles sont particulièrement bien mises en valeur. On peut les contempler à loisir sans être noyé comme c’est le cas dans la foule des expositions parisiennes et sans se ruiner (5,50 € l’entrée, gratuit pour les moins de 18 ans et les étudiants jusqu’à 25 ans). Le choix des œuvres permet de comprendre l’évolution de la peinture de Renoir au fil de sa très longue carrière (près de 65 ans !).

Pour les enfants, un espace ludique et pédagogique est installé au cœur de l’exposition. Axé sur les thèmes de la nature morte et du portrait, il permet de se mettre dans la peau de l’artiste ou du modèle. Chacun peut réaliser sa nature morte ou se parer d’accessoires pour trouver l’inspiration. Un îlot est aussi prévu pour que les petits puissent colorier. Enfin, un livret jeu est disponible pour les 6-12 ans.
Musée d’Art moderne, 14 place Saint-Pierre, Troyes. http://www.musee-troyes.com

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Christine Pellen
GPA : mère génétique de 10 enfants, elle ne compte pas s’arrêter ...
2
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
3
Anne Bernet
Les 110 innocents des Lucs-sur-Boulogne, le plus horrible massacr...
4
La rédaction d'Aleteia
Attention, ces saints vont prendre vie sous vos yeux !
5
LIBBY OSGOOD
Sandra Ferrer
Libby, la scientifique de haut-vol de la NASA devenue religieuse
6
cathédrale de Nice
Bérengère Dommaigné
Soulagement à Nice et Dunkerque, les messes sont autorisées
7
Rachel Molinatti
TikTok : le calcul « hallucinant » du père Matthieu
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement