Aleteia

Vacances d’été : guide de survie du célibataire catho

© Shutterstock
Partager
Commenter

Comment gérer au mieux les vacances d’été quand on est célibataire ? En famille ou avec des amis ? En solo ou accompagné ? Voici notre vade mecum pour des vacances réussies et reposantes.

Pas toujours réjouissant les grandes vacances quand on est célibataire, même avec une grande famille à portée de TGV. Entre les frères et soeurs, beaux-frères, belles soeurs qui envoient leur progéniture squatter le bon air de la campagne (et la piscine !) alors qu’on aimerait lézarder tranquille. Ou ses vieux parents qui n’attendent que nous pour jouer au scrabble… Difficile de décompresser. Voici la liste des 7 points non négociables pour passer un bon été et quelques bons plans chipés sur le site de rencontre chrétien Théotokos. A vous de jouer !

1. Tes congés, tu négocieras

« Tu n’as pas d’enfants, tu veux bien bosser le pont du 14 juillet ? », des fois Paul a été exaspéré d’avoir les dates de vacances les moins avantageuses, sous prétexte qu’il est célibataire. Alors prenez les devants : OK je me dévoue pour travailler, et rater les ponts d’été, mais je veux une semaine à la montagne en dehors des vacances scolaires pour éviter la cohue. Dites le tôt et fermement, c’est à prendre ou à laisser.

2.  Des plans de célibataire cools tu dénicheras

Pas beaucoup d’énergie, pas d’amis disponibles ? Ouvrez votre ordinateur et allez rêver sur Théotokos. Choisissez une activité sur les centaines que proposent ses adhérents, un site si bien fourni, qu’il donne envie d’être célibataire pour s’y inscrire. Faites votre choix, parmi les centaines d’activités variées ou de séjours, proposées dans toute la France par les adhérents, pour un été réussi, ou plus si affinités. Beaux voyages ou sorties toutes simples, vous y trouverez un choix qui correspond à vos goûts et budget. On chuchote qu’il en résulte des mariages chaque mois, mais chut … notre proposition préférée ? Un grand week-end à Prague au mois d’août, mais les plus sportifs adoreront le vélo dans le Vercors. Toujours sur leur site, les portraits de la femme ou de l’homme idéal. Courts et percutants, ils permettent de faire le tri dans ses conquêtes en quelques questions clefs.

3. Sur tes parents affectueusement tu veilleras … mais pigeon point ne seras

«  Tu peux t’occuper de maman, on part trois semaines en Corse et on ne peut pas l’emmener, elle aurait trop chaud … » Ben voyons, et la garde du chat aussi ? Là encore défendez votre pré carré, si vous n’êtes pas en couple vous n’êtes donc pas non plus marié, avec votre mère octogénaire. Bien sûr vous l’aimez, mais vous n’en êtes pas le seul responsable l’été. Une bonne conversation en amont s’impose peut-être avec vos frères et sœurs pour éviter les rancoeurs ou le sentiment d’être exploité.

4. De ton canapé tu sortiras

Bougez-vous, et pas que dans une salle de sport. De nombreuses associations ont besoin de vos talents pour contribuer à changer le monde, et regarder loin est le meilleur des anti-dépresseurs. Rien ne vous oblige à subir les rediffusions à la TV, ou à vous contenter du face à face avec un jeu vidéo et un paquet de chips. Les bonnes résolutions ne se prennent pas qu’au nouvel an, les mois d’été sont l’occasion de vous engager dans un projet qui vous fera rencontrer des gens qui partagent vos valeurs et vos passions, du tango argentin à la cuisine moléculaire en passant par les jeux de rôles. Pas d’idée pour partager vos talents ? l’association Passerelles et compétences met en relations des professionnels et des associations pour des missions ponctuelles bénévoles.

5. Les enfants des autres tu ne gronderas ….

Tel le vieux sage, votre devise chez vos amis à la marmaille bruyante ou en maison de famille sera « ne rien entendre, ne rien voir et ne rien dire » . Reprendre Jules sur sa tenue à table serait le plus sûr moyen de vous mettre votre belle-sœur à dos, idem si Juliette fait le poirier au milieu du salon ou repeint les rideaux . Votre phrase préférée pour parler des ces petits diables à leurs parents émerveillés devant tant de créativité ? «  Comme ils sont gais » Formule magique autant que sibylline, à dire avec le plus grand sérieux. Elle a sauvé Hervé de bien des situations périlleuses en famille !

6. Tes séjours en famille tu anticiperas, et joyeusement en profiteras

En célibataire averti, vous vérifierez si votre chambre n’est pas mitoyenne de celle de Margot qui ne fait pas encore ses nuits. Ou de ce ce jeune couple qui … bref …. Vous aussi avez besoin de vous reposer, clarifiez les choses avant d’arriver chez grand-maman. Ce n’est pas parce que vous êtes seul que vous devez êtes bouche-trous, soyez fermes là-dessus. Rien n’empêche pour autant de jouer les tontons gâteaux ou tantes à bonnes idées. Nous avons tous un souvenir marquant avec telle personne célibataire qui, lorsque nous étions en fait, prit le temps de s’occuper de nous, que ce soit notre première pêche à la truite ou un tour d’autos tamponneuses. Comme le dit avec affection Théo, 8 ans :  » ce que j’aime chez oncle Paul, c’est qu’il n’est pas chargé de nous éduquer ».  Alors à vous les doubles boules de glace à la chantilly, les batailles de jet d’eau et autres  bons moments un peu régressifs pour tisser des liens affectueux avec vos neveux.

7. A prier bien accompagné tu penseras

Séjour à Paray-le-Monial, week-end de retraite spirituelle en Bretagne, à chacun sa spiritualité. Toujours sur Théotokos.fr, des membres donnent rendez-vous tout au long de l’été pour conjuguer vacances et Foi avec d’autres célibataires.

Publi-rédactionnel

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]