Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Un chrétien seul est un chrétien en danger

WOMAN PRAY
© P.RAZZO/CIRIC
Jeunes en prière
Partager

Vivre sa foi aujourd’hui est difficile, se mettre à plusieurs pour prier peut nous aider. Certains en font l’expérience dans des groupes de prière.

Les groupes de prière fleurissent dans nos villes. Pour jeunes ou adultes, dans les paroisses ou lancés par des communautés, ils permettent aux chrétiens, plus ou moins endurcis, de se retrouver, souvent un soir par semaine, dans des chapelles ou des églises, pour prier. Lieux de mondanité ou véritables tremplins vers le Seigneur ?

«  Invitez largement ! »

Une belle affluence est la condition d’un groupe de prière bien arrimé. Désireux d’accueillir tout le monde, chacun à son niveau, le groupe de prière se fixe pour but de faire grandir chaque nouvel arrivant dans sa foi. Il n’est donc pas rare de croiser plusieurs types de personnalités : des introvertis, des gens simples côtoient des beaux parleurs et des boute-en-train, et chacun y trouve son compte. 

Une ouverture à l’autre

Des amitiés peuvent naître à travers ces rencontres et ouvrir les cœurs à l’amour du prochain. Certains groupes de prière les favorisent, à travers des groupes de partage. Ces fraternités permettent de se retrouver pour partager des petits témoignages de vie spirituelle avec d’autres. Après un temps de formation, les pasteurs peuvent proposer plusieurs questions pour guider le partage. À travers les réponses de chacun, nous sommes édifiés par les autres et nous trouvons la force nécessaire pour continuer à avancer vers le Seigneur.

« Que le Christ soit formé en chaque chrétien » (Gal 4,19)

Saint Paul est clair : la formation chrétienne est plus nécessaire que jamais. Les groupes de prière permettent parfois d’y remédier simplement. Une soirée par mois, un cycle ou une année entière pour étudier la Bible peuvent être des suggestions judicieuses pour mieux connaître le Seigneur, tout en s’ouvrant aux autres. La formation peut aussi être plus personnelle, avec des propositions pour mieux se connaître, afin de mieux se donner !

Faits pour prier

Le groupe de prière, comme son nom l’indique, ne doit pas s’éloigner de son but initial qui est de… prier ! Dans la prière, chacun peut se recevoir du Seigneur et le contempler dans la merveille de son Amour. La plupart des groupes de prière nous invitent à mettre en priorité la relation intime avec le Seigneur. Que ce soit par la louange ou l’adoration, le but est de se laisser faire par le Seigneur et de grandir avec Lui.

Lieux de rencontre, de charité, mais aussi de formation et de prière, les groupes de prière sont un cadeau pour notre temps. Ils nous permettent de nous soutenir pour avancer vers le Seigneur. Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin.

Tags:
prière
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Pour que la lumière continue à briller dans l'obscurité

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à fournir des articles qui enrichissent, inspirent et informent votre vie catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.