Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’acteur Sean Bean, de Game of Thrones, coaché par un prêtre pour sa nouvelle série

SEAN BEAN
Sean Bean
Partager

Le père Denis Blackedge, prêtre jésuite britannique, a été sollicité pour guider Sean Bean — qui incarne Ned Stark dans la première saison de Game of Thrones — en vue du tournage de la prochaine série de la BBC qui traitera du sacerdoce.

La chaîne anglo-saxonne BBC One s’apprête à diffuser une nouvelle série dont le personnage principal est un prêtre, le père Michael Kerrigan. L’intrigue se concentrera sur les difficultés qu’implique la gestion d’une paroisse au XXIe siècle. Sobrement intitulé Broken, cette série, en six épisodes, a été écrite par le scénariste renommé Jimmy McGovern. Le casting quatre étoile compte Paula Malcomson (The Hunger Games) et Sean Bean (Lord of the Rings, Game of Thrones).

Un prêtre jésuite comme coach

Afin que le portrait de ce prêtre catholique soit authentique, le réalisateur a fait appel à un prêtre jésuite local, le père Denis Blackledge. Jimmy McGovern est diplômé de l’U-Université Saint-François-Xavier de Liverpool. L’idée de filmer la série à la paroisse de l’Université, qui est dirigée par le père Blackledge, s’est donc imposée à lui.

Dans un article publié dans le magazine Jésuite et Compagnie, le père Blackledge déclare : « L’équipe du film voulait vraiment comprendre ce que cela impliquait d’être prêtre catholique en zone urbaine. Je leur ai dit que c’était un dévouement qui venait du fin fond des entrailles, et que cette passion gagnait ensuite le coeur de l’homme qui est conscient de ses forces et faiblesses, de ses vulnérabilités et qui a appris de son histoire personnelle. Finalement, il faut surtout avoir une approche pleine de compréhension et de compassion, être clairvoyant, avoir une oreille et un cœur attentif aux autres, et respecter chaque individu en tout circonstance. »

Sean Bean a demandé conseil à père Blackledge afin que son personnage soit le plus authentique possible. L’acteur a même assisté à une messe du dimanche à la paroisse de Saint-François-Xavier afin faire l’expérience de la liturgie qu’il doit mettre en oeuvre à l’écran. Avant de tourner cette série, Sean Bean avait joué dans le drame biblique The Young Messiah et avait  déclaré dans une interview donnée au magazine The Orange County Register : « Je suis chrétien, et donc familier des histoires qui cimentent la religion chrétienne, mais je ne suis en aucun cas théologien. Il est toujours intéressant de poser un regard plus mûr sur les choses que nous avons apprises dans notre enfance, et de les voir d’un œil nouveau. On nous apprend beaucoup de choses pendant notre jeunesse, mais pas toujours de la bonne manière ».

Le père Blackledge a enseigné à Sean Bean les différentes parties de la messe, et s’est assuré que le script respectait bien la traduction actuelle du missel. D’après le père Blackledge, Bean a pris son rôle très au sérieux, et ajoute qu’il parvenait même à repérer quand les acteurs qui s’approchaient de lui pour recevoir la communion ne le faisaient pas correctement. Le père Blackledge est resté toute la durée du tournage pour guider Sean Bean et s’assurer de l’authenticité de son rôle.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]