Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Élections : prière et discernement vendredi soir à Paris avec le père Nicolas Buttet


© M.NORBERT JUNG T
Partager

Ce vendredi 21 avril 2017, à 20h15, une soirée eucharistique est organisée à la basilique Notre-Dame-des-Victoires, à Paris par les Semeurs d'Espérance.

Ne demandez pas le « menu » de cette soirée : pour le fondateur de l’organisation, Romain Allain-Dupré, il ne faut pas venir « à la carte » mais oser embrasser ensemble la réflexion et la prière qui y seront conjuguées jusqu’à la fin. Fin qui se déroulera au bar du monde dans la crypte de la basilique autour d’un verre. Pas question, bien entendu de donner de consignes de votes, mais simplement de proposer des éléments de discernements, et de donner l’occasion à chacun de se recueillir dans le secret de son cœur.

Un prêtre suisse à la manœuvre !

Preuve de sa neutralité ? L’association à l’origine de cette soirée, Semeurs d’Espérance, a choisi pour intervenant le prêtre suisse Nicolas Buttet. À 23 ans, il fut le plus jeune député au Parlement cantonal du Valais et secrétaire cantonal du PDC valaisan. Il devint ensuite avocat, avant de vivre une conversion radicale et de devenir ermite puis prêtre.

Un rôle à jouer

L’une des tentations qui guette le chrétien dans cette campagne présidentielle chaotique serait de ne pas prendre au sérieux la responsabilité individuelle d’aller voter. « Il appartient à chacun de poser un acte, peut-être pas idéal, mais discerné dans la prière », assure Romain Allain-Dupré. Il confie : « Cette soirée, je l’ai aussi voulue pour moi-même ». Devant le spectacle d’un monde « assez déstabilisé », le chrétien ne peut pas faire l’impasse sur sa responsabilité individuelle. Reprenant l’idée de la fidélité aux promesses du baptême, il rappelle la phrase de Jean Paul II au Bourget : « France, Fille de l’Église et éducatrice des peuples, es-tu fidèle, pour le bien de l’homme, à l’alliance avec la sagesse éternelle ? » Romain Allain-Dupré conclut :

« Ce vendredi 21 avril face à l’Eucharistie célébrée puis adorée, les Semeurs d’Espérance vous feront entrer dans le mystère de sa “promesse”. Il s’agira d’abord de prier pour notre pays bien sûr : une démarche très concrète sera proposée en ce sens à chacun. Il s’agira également de discerner dans le secret de nos cœurs l’acte citoyen que nous poserons dimanche. »

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Pour que la lumière continue à briller dans l'obscurité

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à fournir des articles qui enrichissent, inspirent et informent votre vie catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.