Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Comment faire pousser herbes et plantes aromatiques chez soi ?

Plantes aromatiques
© Shutterstock
Partager

Avoir des herbes et plantes aromatiques, fraîches et à portée de main, toute l’année ? C’est possible en les faisant pousser soi-même. Cette tendance du home-growing et de l’autonomie alimentaire devient un mode de vie (presque) indispensable.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Elles nécessitent peu de place et pas forcément d’avoir la main verte, les herbes et plantes aromatiques sont un premier pas vers une alimentation plus saine, obligeant à cuisiner soi-même plutôt que de consommer des plats déjà faits. Quoi de plus agréable en effet que de mettre dans une recette des herbes fraîchement coupées plutôt que la version lyophilisée  ?

Les herbes et plantes aromatiques les plus utilisées en cuisine et supportant la culture en intérieur ou en extérieur sont nombreuses : aneth, thym, sauge, persil, laurier sauge, coriandre, basilic, ciboulette, estragon, menthe, romarin, sarriette… Elles appartiennent à trois familles botaniques (Alliacées, Apiacées, Lamiacées) des plus classiques mais d’autres sont à découvrir grâce à cette culture personnalisée : basilic citron, menthe chocolat, mertensia maritima (au goût d’huître), ficoïde glaciale ou encore herbe sucrée des aztèques.

Conseils pour bien cultiver les herbes et plantes aromatiques

Comme pour la plupart des végétaux, les herbes et plantes aromatiques ont besoin de lumière et d’un air aéré. Dans une cuisine, ne les placez pas trop loin d’une fenêtre, mais pas trop près non plus pour éviter qu’elles ne soient brûlées par le soleil direct. Si vous voyez apparaître des taches brunes sur les feuilles, déplacez-les, c’est un des signes d’un excès de soleil. De même, si votre herbe ou plante aromatique prend en hauteur mais que les feuilles rétrécissent, au contraire, il s’agit d’un manque de soleil.

Pour éviter tous ces inconvénients, investissez dans des lampes de croissance ou potagers d’intérieur. Ces systèmes sont dotés d’éclairage LED et parfois d’un système d’irrigation hydroponique pour donner aux végétaux la parfaite quantité d’eau et nutriments. L’hydroponie est une culture hors-sol dans laquelle la terre est remplacée par un substrat inerte (billes d’argile). Le principe consiste à faire germer les graines en terre puis à les déplacer dans le substrat. Les plantes poussent et repoussent plus rapidement pendant plusieurs mois. Seul inconvénient : leur prix. Pour cultiver ces aromates chez vous, il vous faudra des graines ou des plants. Vous pouvez réaliser vous-même les semis pour les faire pousser chaque année ou plus simple, les acheter. Certaines espèces (menthe, romarin, laurier, thym) sont persistantes, c’est à dire qu’elles ne perdent pas leurs feuilles, se conservent et repoussent d’une année sur l’autre.

6 herbes et plantes aromatiques à faire pousser chez soi

Composant incontournable de nombreuses spécialités culinaires (notamment les salades, les pâtes, les volailles, les sauces, le pesto), le basilic « grand vert » de la famille des Lamiacées est la plante aromatique la plus cultivée en France. Il en existe de multiples variétés (thaï, citron, anis, marseillais, grec, feuilles de laitue). Plante annuelle, il faudra en semer tous les ans. Dès les gelées passées, sortez-la en extérieur.

Le persil commun est lui aussi très utilisé en cuisine. Cru ou cuit, il peut être l’un des constituants du fameux bouquet garni. Sinon, on le retrouve dans les crudités, les soupes, les poissons mais surtout dans la persillade ou le beurre persillé.

La menthe verte est une plante aromatique qui a traversé les siècles. Cultivée depuis l’Antiquité, elle occupe une grande place dans la cuisine orientale. La menthe chocolat est l’une des variétés de la menthe poivrée avec un réel goût de chocolat. Très aromatique, en cuisine elle sert à faire des sauces (pour la viande), des pâtisseries ou des salades de fruits.

Originaire d’Asie, la ciboulette, aromate au goût d’ail si caractéristique, pousse presque toute l’année et est très facile à cultiver. Elle donne de magnifiques fleurs et s’utilise dans de nombreuses préparations culinaires. Plus aromatique et de la même famille, l’ail des ours ou ail sauvage est une alternative très parfumée.

La coriandre a la peau dure car elle résiste à de très basses températures en dessous de zéro (jusqu’à -8°C). Par contre elle déteste l’humidité. Plus connue sous le nom de persil arabe, cette plante herbacée de la famille des Apiacées daterait de 6000 ans avant J.C.. En cuisine, certain la préfère au persil, car elle est beaucoup plus aromatique.

Originaire des dunes du littoral atlantique, La Mertensia Maritima possède un fort goût iodé qui rappelle le goût de l’huître. Crue ou cuite, elle se consomme sur du pain avec du beurre salé en hors d’œuvre, sur un carpaccio de poissons ou en salade.

Comment bien conserver ses herbes et plantes aromatiques ?

Il y aurait plus de 20000 espèces d’herbes et de plantes aromatiques dans le monde, mais toutes ne sont pas propres à la consommation culinaire ou disponibles en semis. Un choix judicieux s’impose, par exemple faire pousser les indispensables et quelques variétés plus rares et étonnantes. Pour les conserver, il existe une multitude de méthodes : hacher les feuilles et les mettre dans un pot avec de l’huile (basilic) ; les placer en entier dans un sac troué au réfrigérateur (persil) ou dans une boîte en plastique (menthe) ; les ciseler, les mettre dans un bac à glaçons avec de l’huile et les congeler (ciboulette, sauge) ; les faire sécher et les réduire en poudre pour les utiliser à volonté (menthe, thym).

Herbes aromatiques
Pour réaliser des glaçons d'herbes fraîches, séchez-les dans du papier absorbant puis hachez-les et répartissez-les dans des bacs à glaçons. Ajoutez un peu d’eau ou mieux, de l’huile d’olive. Quand les glaçons sont prêts, mettez-les dans un sac en plastique et gardez-les au congélateur. / ©UE/Interfel/Amélie Roche
Hâcher des herbes aromatiques
Pour gagner du temps au quotidien en cuisine, empiler les feuilles des herbes que vous devez utiliser dans une recette, faites-en un rouleau puis coupez-les finement. / ©UE/Interfel/Amélie Roche

Notre sélection shopping pour un potager chez soi :

 

Enregistrer

Tags:
plantes
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]