Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 21 octobre |
Sainte Céline
Aleteia logo
home iconFor Her
line break icon

Les bols : stars des tendances culinaires

Femme tenant un bol

© Shutterstock

Caroline Mesnil - Cécilia Blachas - Publié le 28/03/17

Cette année le bol a tout bon ! Plébiscité pour ses rondeurs généreuses, ce contenant tendance nous aiderait à nous reconnecter avec la nourriture.

Se nourrir dans un bol ? Les adeptes de l’alimentation en pleine conscience plébiscitent cette tendance qui permet de se reconnecter avec la nourriture. Justes proportions, nouvelle gestuelle de table… Les bols font de nos repas de véritables offrandes. Du bol de riz des écoles au poke bowl des restaurants, tour d’horizon de ces contenants qui ont la générosité de leurs rondeurs, shopping déco à l’appui.

L’opération bol de riz

Grand classique des opérations de solidarité pendant la période du Carême, l’opération Bol de riz a lieu dans le cadre de la cantine scolaire à l’heure du déjeuner. « Cette action, explique l’association humanitaire SOS Enfants, rappelle que, dans le monde, tous les enfants ne mangent pas à leur faim. Bien que ce soit un droit fondamental, trop d’entre eux en sont hélas privés. » Or le riz est un aliment universel.  On en mange partout dans le monde, surtout dans les pays pauvres où c’est la nourriture de base. « Pour ceux qui participent à cette opération, manger du riz est une manière de se rapprocher symboliquement de l’autre, d’être solidaire. C’est prendre conscience que, pour de nombreux enfants, ce bol de riz est trop souvent la seule nourriture quotidienne. Le Bol de Riz est là pour rappeler tout cela, c’est un petit renoncement à son confort habituel, un temps privilégié où l’on vit et où l’on partage, certes très symboliquement, la même vie. » Au lieu du déjeuner habituel, les élèves de la cantine se contentent d’un simple bol de riz. L’argent, ainsi économisé, permet d’acheter de la nourriture pour des enfants vulnérables. Chaque école choisit sa cause.

Les bols de la bienveillance culinaire

Contrairement à l’assiette, la forme du bol appelle les deux mains en guise de stabilité. Depuis la nuit des temps et dans toutes les cultures, on se saisit de son bol de thé, de riz, de soupe… et le poids de l’objet tenu participe à la satisfaction à l’égard du repas lui-même. Manger dans un bol a quelque chose de régressif mais surtout d’apaisant. On est d’avantage connecté avec le récipient et la nourriture qu’il contient. C’est l’idée  défendue par la pleine conscience : en prêtant davantage attention à ce que l’on mange et ce que l’on boit, on est d’avantage présent à nous-mêmes et au monde qui nous entoure.

Le bon mariage du fond et de la forme

Lorsqu’on présente un repas dans un bol, il devient un plaisir pour les yeux en plus de nous gratifier de ses vertus nutritives. Car on ne cuisine pas de la même façon dans un bol que dans un autre contenant. Sa forme creuse nous invite à privilégier les aliments tranchés, émincés voire crémeux et nous oblige à faire preuve de créativité culinaire. Après la palette des « smoothies bowls », ces petits déjeuners gourmands et énergétiques qui conjuguent laits végétaux, fruits, graines et céréales…, les blogueuses culinaires ont donné le « la » des recettes inventives avec les green bowls, les detox bowls, les veggie bowls, les meat bowls… Des repas complets, servis dans des bols, dont l’idée est d’allier le beau et le bon en un seul plat. Contenants en porcelaine, céramique, grès, bois… les matières des bols sont en résonance avec la nature, notre mère nourricière. Notre sélection en diaporama.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Tags:
déconutritionshopping
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
2
WEB2-Bishop_Michael.jpg
Agnès Pinard Legry
Admirateur de Benoît XVI, un évêque anglican devient catholique
3
Hugues Lefèvre
À Rome, Jean Castex célèbre les relations entre la France et l’Ég...
4
Camille Dalmas
Jean Castex reçu par le pape François
5
Bérengère Dommaigné
Sœur André, la reine des youtubeuses
6
Père Jacques de Longeaux
La réponse de Jésus à la tentation du pouvoir
7
WEB2-MAGDELEINE-HUTIN-ciric_201343.jpg
Raphaëlle Coquebert
Magdeleine Hutin, la digne héritière de Charles de Foucauld
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement