Aleteia

La chanson parfaite pour le Carême, écrite par un artiste juif

Partager
Commenter

Des paroles qui évoquent à la fois les Psaumes et la liturgie catholique.

Je l’avoue. Je cherchais une excuse pour écrire un article sur une chanson de celui qui est inconditionnellement mon artiste préféré : Matisyahu (l’équivalent de Matthieu en hébreu). Cet artiste m’a conquise en 2005, quand mon frère m’a fait écouter son album Live at Stubb.

Je réfléchissais à une chanson à vous proposer pour ce début de Carême. Bien sûr, beaucoup de nos artistes catholiques contemporains ont abordé le thème du Carême de façon pertinente dans leurs chansons. Mais c’est un juif de New York qui a vraiment su exprimer toute la profondeur de ce sujet.

Chaque Mercredi des cendres la chanson On Nature de Matisyahu me revient à l’esprit. Le refrain dit :

We are men of nature  //  We are made from the earth  // At the end of my eighty, I’ll return to the dirt  //  Just sand, just rock, dry land, fast and silent  //  Only bein’ only breathin’  //  We’re just children of believers 

Traduction française : « Nous sommes des hommes de la nature // Nous avons été modelés à partir de la terre // Après mes quatre-vingts ans, je reviendrai à la poussière // Que du sable, de la roche, une terre desséchée, le jeûne et le silence // Nous existons, nous respirons // Nous ne sommes que des enfants de croyants ».

Après avoir lu ce refrain, les paroles du rite du Mercredi des cendres devraient vous revenir à l’esprit : « Memento, homo, quia pulvis es, et in pulverem reverteris » c’est-à-dire « Souviens-toi, homme, que tu es poussière et que tu retourneras à la poussière. »

Ces paroles par ailleurs ressemblent beaucoup aux paroles du Psaume 89, 10 :

« Le nombre de nos années ? Soixante-dix, quatre-vingts pour les plus vigoureux ! Mais leur grand nombre n’est que peine et misère ; elles s’enfuient, nous nous envolons. »

Le Mercredi des cendres est un jour où nous nous rappelons que nous devrons mourir. Les cendres « sont un signe extérieur de ce que nous deviendront  – que nous soyons des rois ou des fous – c’est à dire de la cendre.

C’est une réalité universelle. Voilà pourquoi il n’était pas nécessaire que ce soit un catholique qui compose une chanson pour le mercredi des cendres.

« Et maintenant  – oracle du Seigneur  – revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil ! Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu. » (Joël 2, 12-13).

Pour rester au courant sur vos artistes préférés et découvrir de nouvelles chansons chaque jour, suivez Cecilia sur Facebook.

Artiste: On Nature | Titre: Matisyahu
Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]