Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 11 mai |
Saint François Jérôme (de Geronimo ou de Girolamo)
home iconFor Her
line break icon

Comment réussir sa préparation de mariage ?

Couple heureux

© Shutterstock

Marie-Laure Castelnau - Publié le 19/03/17

Oublié le conte de fée ! En s'engageant aux côtés des fiancés dans leur préparation de mariage, l'Eglise les conduit, avec exigence, à envisager toute une vie à deux.

« C’est fou tout ce que j’ai appris durant ces dernières semaines. Mais on finit aussi par se poser beaucoup de questions. Et parfois ça fait même un peu peur ! », confie Juliette qui se prépare pour son mariage prévu dans quelques mois. Ainsi, depuis plusieurs semaines, avec son futur époux, Alexandre, elle rencontre régulièrement pour discuter le prêtre qui va les marier mais aussi un couple qui les accompagne jusqu’au jour J.

Un moment décisif de l’existence

Chaque paroisse a ses méthodes, son cycle de réunions. Parfois, certaines préparations partent un peu dans tous les sens. Il faut revenir aux fondamentaux. La préparation au mariage à l’église a trois buts et un quatrième précise le père Matthieu Rougé de la paroisse Saint Ferdinand à Paris dans le XVIIè : «l’approfondissement de l’engagement humain du mariage; la découverte du surcroît de sens et de force que donne à l’amour humain le sacrement de mariage; l’approfondissement de la foi à un moment décisif de l’existence; la préparation de la liturgie du mariage, seconde mais pas secondaire : il ne s’agit en effet pas de préparer une célébration mais une vie, même si la densité de la célébration est importante pour l’enracinement de la vie. »

Une démarche vers l’Eglise

En dehors des échanges avec un prêtre ou un diacre, la préparation passe en général aussi par des sessions avec d’autres fiancés, des rencontres avec des couples, et parfois même avec un psychologue de couple. Tous ces accompagnants recommandent que la préparation ne soit pas seulement une démarche personnelle mais aussi une démarche avec l’Eglise en faisant confiance au prêtre qui va les encadrer.
« L’Eglise va être exigeante dans votre préparation car vous allez vous engager pour la vie ! », tient à souligner le père Paul Denizot du sanctuaire Notre Dame de Montligeon.  « Cette exigence est la preuve que l’on prend votre engagement très au sérieux » prévient-il en d’adressant aux jeunes fiancés. Il faut donc consacrer un certain temps, ou un temps certain, à cette préparation. Plusieurs rendez vous, étalés sur plusieurs mois (neuf mois au minimum) sont nécessaires car cette préparation est un cheminement qui se mûrît.

Pointer les forces et les faiblesses

Chaque couple est accueilli quelque soit sa foi ou sa pratique. « Nous prenons les futurs mariés là où ils en sont dans leur amour, dans leur engagement. » Tous en sont à des stades différents. L’église n’est pas là pour juger de leur amour mais pour les accompagner, leur donner des conseils, des éléments de discussions, leur apprendre à parler, à se parler et à réfléchir sur eux-même. « J’aime leur montrer leurs forces mais aussi leurs faiblesses », raconte le père Paul Denizot.  « Sont-ils libres par rapport à leurs parents ? Ont-ils peur de la maternité ?… » L’idée est de les aider à nommer la solidité de leur amour mais aussi les difficultés possibles et les sources de conflits. Car il s’agit de faire comprendre aux fiancés tous les enjeux de la grande aventure qu’ils vont vivre. Ne pas leur faire croire qu’il s’agira d’un conte de fées…

Tags:
fiancaillesMariageparoisse
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
MSZA ŚWIĘTA
Philip Kosloski
Pourquoi les catholiques répondent-ils « Et avec votre esprit » à...
2
MADAME ELISABETH
Mathilde de Robien
Que faut-il encore pour qu’Elisabeth de France soit déclarée bien...
3
Camille Yaouanc
Trisomie 21 : les chiffres effarants du diagnostic prénatal
4
Mathilde de Robien
Les trois résolutions de sainte Thérèse à la veille de sa premièr...
5
WEB2-INDIA-FUNERAL-COVID-AFP-075_makhija-notitle210430_npA5k.jpg
Agnès Pinard Legry
Inde : les « anges de la miséricorde », un rempart de dignité fac...
6
Steuben_-_Mort_de_Napoleon.jpg
Agnès Pinard Legry
Napoléon s’est-il réconcilié avec Dieu avant de mourir ?
7
Mgr Dieudonné Nzapalainga - archevêque de Bangui
Timothée Dhellemmes
[Vidéo] Le combat du « cardinal courage » pour la paix en Centraf...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement