Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 29 octobre |
Saint Narcisse
home iconBelles Histoires
line break icon

Découvrez pourquoi cette femme en état de mort cérébrale a été maintenue en vie pendant 4 mois

© BURGER / Phanie

Paediatric nurse and premature newborn babies twins, Obstetrics and gynaecology department, Saintonges hospital, Saintes, France. Centre hospitalier de Saintonge BURGER/PHANIE

Aleteia Brésil - Publié le 03/03/17

Au cœur de la tragédie surgit le miracle de la vie.

Frankielen da Silva Zampoli, âgée de 21 ans, a été victime d’une hémorragie cérébrale alors qu’elle entamait son deuxième mois de grossesse. Très vite, les médecins la déclarent en état de mort cérébrale. Mais s’il ne reste aucun espoir de survie pour la jeune femme, deux petits cœurs continuent de battre en son sein.

Tout est alors entrepris pour sauver les bébés. Pendant quatre mois, de nombreux professionnels sont mobilisés. Médecins, infirmiers, nutritionnistes, physiothérapeutes, et même des musicothérapeuthes se pressent au chevet de la jeune femme.

Le défi principal des médecins réside dans le maintien chez la mère de la pression artérielle, du niveau d’oxygénation adéquat, des hormones, et des nutriments qui alimentent les bébés et assurent leur développement. Finalement, tout s’est bien passé. Après 123 jours de lutte, le corps de la mère ne réagissait plus. Les médecins décidèrent donc de pratiquer une césarienne le 20 février, donnant ainsi naissance à Azaphi et Ana Victoria au bout de sept mois de grossesse.

Pesant un peu plus d’un kilo chacun, ils sont actuellement soignés au département de néonatologie, en soins intensifs d’un hôpital de Paraná au Brésil. Selon les médecins, les nourrissons vont bien bien qu’ils aient besoin de soins spécifiques.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Timothée Dhellemmes
En Europe, les lieux de culte se reconfinent ...
belle mère et belle fille
Jeanne Larghero
S’embrouiller avec sa belle-mère en trois leç...
KOMUNIA ŚWIĘTA
Mathilde de Robien
A.R.D.O.R., un bel acrostiche pour savoir com...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement