Aleteia

La Suède, un pays sans poubelles : de l’écologie bien intégrée ?

recyclage suédois
Partager
Commenter

Les déchets résidentiels suédois représentent moins de 1% de tout ce qui a été envoyé aux décharges depuis 2011.

Le système de recyclage suédois est si radical et si efficace que le pays a dû importer les détritus de pays étrangers afin de maintenir ses décharges de recyclage en fonctionnement. Il s’agit d’une véritable industrie du recyclage qui est parvenue, au cours des cinq dernières années, à maintenir l’ensemble des ordures ménagères du pays balancées à la décharge à moins de 1% de tous les détritus !

La révolution du recyclage suédois a commencé en 1991, au moment où le pays a mis en vigueur un ensemble d’impôts contre l’usage des carburants fossiles, engageant ainsi une course technologique qui permît au pays d’obtenir quasiment la moitié de toute son énergie à partir des ressources renouvelables.

De fait, le chauffage suédois, par exemple, fonctionne à partir de l’incinération des déchets nationaux et importés, au lieu d’utiliser du gaz ou d’autres énergies fossiles.

En plus de cela, la Suède prévoit d’ores et déjà sa prochaine étape: le pays s’est lancé dans une campagne encourageant les citoyens à cesser d’envoyer du matériel aux centres de recyclage et à le réutiliser, en réparant ou en partageant les objets et les pièces qui, en temps normale, devrait finir à l’incinérateur ou aux recycleurs.

Pendant ce temps, le pays poursuit le développement de ses technologies qui permettent de rendre plus efficace la collecte des déchets.

Pour lire l’article complet (en Anglais) publié dans The Independent, cliquer ici.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]