Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 20 juin |
Saint Silvère
home iconArt & Voyages
line break icon

De jolis calendriers de l’Avent loin des produits commerciaux

© site de Tante Menoue

© site de Tante Menoue

Fanny Magdelaine - Publié le 26/11/16

Les calendriers de l’Avent aident les enfants à vivre pleinement l’attente.

Les calendriers de l’Avent aident les enfants à vivre pleinement l’attente. Rencontre avec Tante Menoue, une chouette faiseuse de calendriers.

Loin des calendriers de l’Avent purement commerciaux qui n’ont plus grand chose à voir avec Noël – calendrier de thés, de produits de beauté, de chocolats, de bières ou de petits jouets… – les calendriers de Tante Menoueveulent allier le plaisir d’offrir et de recevoir et le véritable sens de l’Avent, l’attente. Pour se préparer au plus beau de tous les cadeaux : la naissance de Jésus !

Le retour des décalcomanies ?
Depuis mi-novembre, sur le site de Tante Menoue, le nouveau calendrier de l’Avent 2016 est en ligne : une crèche traditionnelle en décalcomanie que les enfants vont pouvoir agrémenter chaque jour d’un personnage, ou plutôt d’un santon ! « Je voulais mettre à l’honneur la grande crèche traditionnelle et, en me documentant sur le sujet, j’ai découvert que chaque santon a une histoire et une mission particulière dans la crèche et sur terre… » raconte Tante Menoue. Chaque matin, dès le 1er décembre – un choix plus pratique pour avoir 24 rendez-vous-même si cette année, l’Avent commence dimanche 27 novembre – les enfants vont découvrir un santon, de la porteuse d’eau au meunier, en passant par l’âne, et une mission. Avant de se demander, dans la foulée, quel sera le santon… du lendemain !
[+ photos calendrier 2016 décalcomanie]

Une maman croyante, jeune et moderne
Derrière ce « Tante Menoue » un peu désuet se cache une réelle Menoue jeune et moderne, maman de trois enfants de 3, 8 et 9 ans qui vit à Paris. Infographiste de formation, cette trentenaire croyante se réjouit chaque année quand démarre le temps de l’Avent : « J’aime bien cette période où on pense aux autres, où on prépare quelque chose et où on se prépare… ».

Des calendriers pas très « catholiques »
C’est en 2014, en échangeant avec une maman bloggeuse, que Tante Menoue crée un premier calendrier pour les plus jeunes en imaginant 24 petites cartes, connaissance, prière ou action : « Cette maman cherchait des idées pour ses enfants, elle avait déjà fabriqué les pochettes de son calendrier et n’avait pas forcément envie de les remplir de chocolats et de petits cadeaux. » Menoue réfléchit donc à quelque chose de plus « catholique » et constate vite que le calendrier qu’elle propose répond à une vraie demande. « Le jeu de cartes s’adaptait – et s’adapte toujours ! – aux mamans bricoleuses qui ont déjà le contenant et aussi aux autres ! ».

Et un calendrier pour ados !
Prise au jeu, la créatrice poursuit sur sa lancée. En 2015, elle réalise un coloriage glitter géant à colorier au jour le jour en suivant l’histoire de l’évangile, qu’elle réécrit elle-même. « Mais je travaille aussi avec l’aide des mamans, précise-t-elle. Leurs remarques, leurs questions, leurs idées sont précieuses ! » A côté du coloriage enfantin, Menoue lance un deuxième calendrier pour les ados, toujours aidée par des copines ou des membres de sa famille plus concernés qu’elle par cette tranche d’âge ! « Les ados sont, comme nous, de grands enfants, ils ont encore envie qu’on les aide à cheminer et à patienter, il y a beaucoup d’affect derrière tout ça…».

Approfondir sa foi
Sa petite entreprise d’objets religieux bien dans l’air du temps lui permet de voir « le ciel vu de la terre » – c’est son slogan ! – et d’approfondir sa foi : « Avec Tante Menoue, dit-elle, je redécouvre des choses, j’approfondis ma foi, et je progresse aussi avec mes enfants. Je me repose des questions, je cherche et je creuse ! ».

Menoue aime réfléchir d’une année sur l’autre à ses prochaines trouvailles, calendriers et autres créations. Mais à l’approche de Noël, pas question de se hâter et de passer à autre chose : « Forcément, je vis les préparatifs avant mais quand commence l’Avent je suis fin prête pour vivre ce temps au jour le jour, je le vis au bon moment ! Ce que j’aime dans l’Avent, c’est la joie ! ».

Tags:
Aventcalendrier de l'aventEnfantsNoël
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
COUPLE, LOVE, SMILE
Edifa
Ces petits gestes d’amour sont plus importants que des « Je t’aim...
2
Agnès Pinard Legry
Les punchlines de Mgr Aupetit face à Jean-Jacques Bourdin
3
NEWBORN
Mathilde de Robien
Douze prénoms de pape vraiment canon pour un petit garçon
4
Timothée Dhellemmes
[Vidéo] Guillaume Warmuz, l’ancien footballeur qui a répondu à l’...
5
Anna Gebalska-Berekets
Ces paroles à dire (et à ne pas dire) à un proche atteint du canc...
6
Wedding engagement ring - Woman
Edifa
Doutes sur son mariage : Dieu voulait-Il pour moi ce conjoint&nbs...
7
avgustin irena maucec
La rédaction d'Aleteia
Augustin et Irène, 25 ans de fidélité malgré le handicap
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement