Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 18 octobre |
Saint Luc
Aleteia logo
home iconDécryptage
line break icon

La mode jetable : un réel danger pour la planète

© Greenpeace

© Greenpeace

Clémence Winisdoerffer - Publié le 21/11/16

C'est le moment de repenser nos habitudes de consommation grâce à Efaisto !

La « mode jetable » est un énorme marché.  Dans le monde, 80 milliards de vêtements neufs sont produits tous les ans et rapportent 1,2 billions de dollars. Il s’agit de tous les habits à bas prix et dont le design s’inspire de celui que nous retrouvons dans les grandes maisons de couture. En moyenne, un Américain génère 37kg de déchet textile annuellement et nous ne portons que cinq fois ces vêtements dit « prêt-à-jeter ». Mais avec de l’audace, du courage et de l’enthousiasme, Efaisto réagit !

La guerre des prix vestimentaires, débutée dans les années 1970, est fortement responsable de nos habitudes de consommation. Elles ont de graves conséquences humaines, sociales et environnementales. Les employés sont souvent payés en dessous du salaire minimum, leurs conditions de travail peuvent être dangereuses, et c’est sans parler du travail infantile. The WorldBank estime que l’industrie du textile est responsable de 20% de la pollution de l’eau, à l’échelle mondiale. L’utilisation massive de pesticide dans la culture du coton qui empoisonne les sols et l’eau potable consommée par les agriculteurs ; la consommation de combustibles fossiles qui mettent plusieurs décennies à se décomposer pour fabriquer le polyester, fibre la plus utilisée dans nos vêtements ; ou la déforestation nécessaire pour la production de soie artificielle ne sont que quelques exemples parmi d’autres. Néanmoins, dans un monde globalisé où le marché fait la loi, ces désastres écologiques et sociaux ne semblent pas restreindre l’appétit des consommateurs. La pression sociale, les pousse à être en constante recherche de nouveauté et de rétribution, se démarquer, se différencier, être unique devient alors, un but en soi.

Fabriquer des vêtements sur-mesure

Lou et Bernard sont deux entrepreneurs francophones installés au Vietnam. C’est à Ho Chi Minh Ville, qu’ils découvrent le goût des produits sur-mesure. Conscients de cette réalité, ils ont décidé de prendre les choses en main. Finalement en 2015, Efaisto, dont le nom est inspiré du dieu grec des artisans, a vu le jour.

Leur challenge : fabriquer des vêtements sur-mesure à la portée de tous dans le respect des conditions de travail du fabricant !

Efaisto.com permet de mettre en lien les artisans Vietnamiens directement avec des clients dans le monde entier.

Une fois connecté sur leur site, chaque client personnalise le produit dont il a envie. Cela peut être une chemise, un sac, un portefeuille, une ceinture ou même une paire de chaussures. Sur la base d’un modèle, il modifie la matière, la couleur, les motifs et la forme et ajouter certaines caractéristiques telles qu’un monogramme ou des poches supplémentaires, en fonction de ses préférences et des différentes propositions. Ce produit lui correspond alors parfaitement et répond exactement à sa demande.

Bernard et Louis-Adrien © sabrinainsaigon.com
© sabrinainsaigon.com
© sabrinainsaigon.com

Un produit unique

Après avoir passé du temps à créer un tel article, une dimension sentimentale s’ajoute au plaisir simple d’un nouvel achat. Le client comblé et heureux gardera toute sa vie ce petit bijou. Comme chaque produit est fabriqué pour satisfaire un désir particulier, il n’y a pas de gâchis.

D’autre part, l’humain est au centre de l’activité. Les artisans sont sélectionnés avec attention sur la base de la qualité des produits et du niveau de satisfaction des précédents clients. Les acheteurs ont accès au profil de chaque fabricant. Ils savent ainsi à qui ils achètent. Ils peuvent aussi les noter, reflet de leur expérience.

Enfin, la politique des prix est complètement transparente. Les artisans fixent leur prix de vente et le client sait combien exactement le fabricant recevra du prix final.

Bref, vous savez tout, ils ne vous cachent rien !

Tout comme eux, ne serait-ce pas le moment de repenser nos habitudes de consommation ?

Tags:
consommationÉcologieethiquepollutionvêtements
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Mathilde de Robien
Sept idées reçues sur la chasteté
2
Mathilde de Robien
Les questions à se poser pour savoir si on aime vraiment
3
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
4
Agnès Pinard Legry
Le miracle qui va faire de Jean Paul Ier un bienheureux
5
Bracelet Marie-Antoinette
Marzena Devoud
L’émouvante histoire du bracelet de Marie-Antoinette
6
Pope Francis - speech
I.Media
Le pape François plaide pour l’inculturation de l’Évangile
7
Mathilde de Robien
La pyramide de la patience ou les étapes de la relation amoureuse
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement