Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Quand le Pape se rend à Lourdes pour sauver une petite réfugiée

Le pape François saluant une petite fille
Partager

Dans son dernier ouvrage, Laurent Jarneau nous conte l'histoire d'une fillette entre la vie et la mort.

Une heure et puis c’est tout. L’homme en blanc et ses acolytes le savent : le dessein qu’ils doivent accomplir ne pourra durer plus longtemps. Toutes les forces vives, toutes les prières, seront nécessaires pour y parvenir. Le récit est conté minute par minute. Une véritable course contre la montre. Telle la série télévisuelle 24 heures chrono, chaque seconde revêt une véritable importance. 

Le destin d’un enfant

Mais pour nous emmener où ? Bien plus loin que l’on puisse le croire. L’homme en blanc n’est autre que le pape François. À Rome, dans une chambre d’hôpital, Essya, une fillette âgée de 6 ans, est entre la vie et la mort. Un chauffard l’a renversée sur le bord d’une route, la laissant pour morte, avant de s’enfuir. Les médecins veulent en finir et la laisser partir. Ses heures sont comptées, « l’exécution » pourrait avoir lieu avant l’aube. Le père de la petite fille – Amazigh le berbère, un rescapé de Lampedusa – a donc décidé de s’en remettre au Pape. Ni une, ni deux, celui-ci décide de se rendre en toute discrétion à Lourdes. La grande dévotion du pape François envers la vierge Marie n’est, elle, pas de la fiction. Tout comme sa proximité envers les plus pauvres. D’autres réalités trouvent également toute leur place dans l’ouvrage.

Allons à Lourdes

La quête d’un miracle. La puissance de la prière. Une espérance. De la ténacité, il faut le reconnaître. Et une démarche que l’on pourrait croire vraie. Voilà une bien jolie histoire. Un livre à lire en une heure, voir un tout petit plus. Il ne faudra point perdre le fil. Au terme d’une nuit noire extraordinaire, la drôle de petite étoile ne s’en est finalement point allée. Mais combien d’autres aujourd’hui ?

© Salvator
© Salvator
© Salvator

Miracle à Rome, par Laurent Jarneau aux éditions Salvator, 2016, 125 pages, 16 euros. 

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]