Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

« On ne peut priver sciemment un enfant de sa filiation ou exploiter une femme »

Partager

Nous avons rencontré Jean-Pier Delaume-Myard dans le cortège de la Manif Pour Tous du 16 octobre.

Jean-Pier Delaume-Myard est porte-parole de la Manif pour tous. Il a publié Homosexuel contre le mariage pour tous en 2013 (Éditions Duboiris).

Aleteia : Vous suivez la Manif pour tous depuis deux ans. Pourquoi ?
Jean-Pier Delaume-Myard : J’ai approché la Manif en tant qu’homosexuel parce qu’on vole ma parole et celle des homosexuels en faisant croire que les organisations LGBT représentent l’ensemble des personnes homosexuelles. La question que je me pose encore est celle-ci  : « Est-ce que la loi Taubira a été faite pour nous ou en faveur d’un lobby ? ». Notre homosexualité est une orientation et non une identité.

Vous manifestez donc pour les droits de l’enfant ?
Pourquoi nous faire revêtir une robe de mariée ou enfiler une bague au doigt pour avoir les mêmes droits sociaux : mutuel, pension de réversion retraite et certainement pas le droit à l’enfant car il n’y a aucun droit à l’enfant. En revanche, les enfants ont des droits. Nous réfléchissons et nous avons conscience que l’on ne peut priver sciemment un enfant de sa filiation ou exploiter une femme. Voilà pourquoi je suis la Manif pour tous.

Avez-vous le sentiment de ne pas être écouté ?
On ne me donne pas souvent la parole car on pense que la seule parole légitime dans les médias est celle de l’Inter LGBT. Je trouve d’ailleurs très homophobe qu’on me reproche d’être un traître et un salaud. Cela sous-entendrait qu’un homosexuel ne peut penser par lui-même. Pour moi c’est cela l’homophobie. Je me sens très bien dans la Manif pour tous, on m’y accueille très bien et croyez-moi je suis loin d’être le seul à en faire partie.

Pour vous le terme de communauté gay est donc un non-sens ?
Je hais le communautarisme, nous ne sommes pas une communauté mais des citoyens à part entière et notre orientation sexuelle ne regarde que nous. Je n’imagine pas me présenter ainsi : « Bonjour, Jean-Pier, homosexuel ».

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]