Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 25 février |
Saint Nestor de Pamphylie
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Pape François : « Le monde est fatigué des prêtres ou évêques à la mode »

Bishops pray during the pontif’s weekly general audience on January 9, 2013 at the Paul VI hall at the Vatican. – fr

AFP PHOTO / VINCENZO PINTO

Bishops pray during the pontif's weekly general audience on January 9, 2013 at the Paul VI hall at the Vatican. 

Isabelle Cousturié ✝ - Agence I.Media - publié le 16/09/16

Les quelque 150 nouveaux évêques de l'année sont invités à faire de leur ministère "une icône de la miséricorde".

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

« Le monde est fatigué des charmeurs menteurs. Et je me permets de dire, des ‘prêtres à la mode’ ou des ‘évêques à la mode’ », a déclaré le pape François, ce 16 septembre, devant quelque 150 nouveaux évêques du monde entier. Ordonnés dans le courant de l’année, ces derniers participent actuellement à un cours de formation qu’organisent, chaque année, la Congrégation pour les évêques et celle chargée de la liaison avec les Églises orientales. Le Pape invite tous ces évêques  à « toujours privilégier la qualité des vocations avant leur quantité », et à se méfier des « séminaristes et « prêtres rigides ». Une attitude qui, selon lui, « cache toujours quelque-chose de mauvais ».

Alors que le Conseil des neuf cardinaux (C9) continue de plancher sur la délicate question des nominations des évêques, le Pape encourage la nouvelle génération à être « capable d’enchanter et attirer ». Attention, a-t-il mis en garde, « les gens ‘flairent’ et s’éloignent quand ils reconnaissent les narcissiques, les manipulateurs, les défenseurs de leurs propres causes, les commissaires-priseurs de vaines croisades ».

Et de poursuivre, « soyez capables d’initier ceux qui vous ont été confiés », en faisant de votre ministère « une icône de la miséricorde ». Car aujourd’hui, « on demande trop de fruits d’arbres qui n’ont pas été assez cultivés », a-t-il regretté. « On perd le sens de l’initiation ». Et le pape d’expliciter sa pensée : « pensez (…) à la transmission tant des contenus que des valeurs, à l’analphabétisme affectif, aux parcours de vocation, au discernement dans les familles », autant de choses qui méritent « patience et constance » et sont « les signes » qui font la différence entre « un bon pasteur et un mercenaire ».

« Toucher la chair blessée »

Dernière recommandation du pape aux nouveaux évêques : êtres capables « d’accompagner », de « toucher la chair blessée ». En premier lieu, « accompagner son propre clergé », en faisant preuve de « grande prudence et responsabilité » avant d’accueillir des candidats ou d’incardiner des prêtres » dans son église locale. Enfin, le pape leur demande une attention spéciale pour les familles, « surtout les plus blessées » et qui requièrent un » accompagnement spécial ». « Montrez-leur la joie de l’amour authentique », a-t-il insisté. (…) Cette joie que beaucoup croient avoir irrémédiablement perdue et dont la perte constitue un vrai fardeau. Je vous en prie, accompagnez ces familles, dans le discernement et avec empathie », a-t-il conclu.

Tags:
ÉvêqueformationPape FrançoissacerdoceVatican
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement