Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Mel Gibson annonce une suite à « La Passion du Christ »

Partager

« Nous pouvons lire ce qui s’est passé, mais le vivre en vérité et creuser plus profondément la signification de l’évènement, nous demandera un exploit », a déclaré l’acteur.

Lors d’une récente interview, Mel Gibson a dévoilé le titre du film qui sera la suite, prévisible, de  “La Passion du Christ”, réalisé en 2004 et portant à l’écran les douze dernières heures de la vie du Christ.

« Que ceci soit bien clair : son titre ne sera pas ‘La Passion du Christ 2’, mais  ‘La Résurrection’ », a affirmé l’acteur, scénariste et metteur en scène, durant le festival religieux évangélique SoCal Harvest So. « C’est un très gros sujet, qu’il faudra travailler parce que nous pouvons lire l’histoire, mais la vivre et creuser plus profondément la signification de l’événement nous demandera un exploit. Et Wallace (le scénariste) est disposé à le faire », expliqua Gibson. « Il n’est pas seulement brillant, c’est un grand scénariste », a déclaré le réalisateur américain à propos de Randall Wallace, nommé en 1995 aux Oscars dans la catégorie du meilleur scénario original pour le film Braveheart et qui a dirigé et co-écrit le drame basé sur la foi “ Et si le ciel existait ? ”.

Le scénario du film “La Passion du Christ ” était inspiré du récit des visions de la mystique Anne Catherine Emmerich (1774-1824), d’après le recueil “La douloureuse Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ », traduit en latin, hébreu et araméen par des linguistes jésuites à Los Angeles.

Ce film avait coûté 30 millions de dollars et rapporté plus de 611 millions de recettes à travers le monde. Le plus gros succès jamais enregistré pour un film indépendant.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]