Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 26 novembre |
Saint Innocent d'Irkoutsk
home iconAu quotidien
line break icon

"Mère Teresa, quand vous serez morte, qu’est-ce qui aura changé ?"

La rédaction d'Aleteia - Publié le 06/09/16

La réponse de la sainte à un journaliste a éclairé des millions de vies.

En 1979, Mère Teresa de Calcutta  se rendit à Oslo, en Norvège, pour recevoir le prix Nobel de la paix. Elle le reçut le chapelet à la main. Et personne, pas même dans une terre strictement luthérienne, n’osa censurer son amour de Notre-Dame.

Sur le chemin du retour, Mère Teresa passa par Rome, où plusieurs journalistes, entassés dans la cour de l’humble maison des Missionnaires de la Charité, furent accueillis par la religieuse comme ses enfants. Mère Teresa déposa dans la main de chacun une petite médaille  de l’Immaculée Conception. L’un d’entre lui posa une question quelque peu provocatrice :
– Mère Teresa, vous avez soixante-dix ans. Quand vous serez morte, le monde redeviendra bien vite tel qu’il était auparavant. Qu’est-ce qui aura changé après tant d’efforts ?

Mère Teresa aurait pu réagir avec un peu d’indignation mais, au contraire, elle eut un sourire lumineux, comme si on l’avait embrassée avec affection. Elle répondit :
– Vous voyez, je n’ai jamais pensé pas que je pouvais changer le monde ! J’ai seulement essayé d’être une goutte d’eau propre, transparente, dans laquelle pourrait resplendir l’amour de Dieu. Vous trouvez que c’est peu ?

Le journaliste ne sut  pas quoi répondre. Autour de la Mère, le silence se fit, un silence fait d’écoute et d’émotion. Mère Teresa reprit la parole et demanda au journaliste :
– Essayez  aussi d’être une goutte propre et transparente, et ainsi nous serons deux. Vous êtes marié?
– Oui, Mère.
– Alors demandez aussi à votre femme, et ainsi nous serons trois. Vous avez des enfants?
– Trois enfants, Mère…
– Demandez aussi à vos enfants et ainsi, nous serons six.

Tags:
FamilleMère Teresa
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement