Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 15 mai |
Saint Isidore le Laboureur
home iconArt & Voyages
line break icon

« Toni Erdmann » : la preuve que l’humour allemand existe

Louise Alméras - Publié le 25/08/16

Le film qui a frôlé la Palme d'Or mais gagné le coeur du public.

Si vous n’avez jamais pensé rire devant un film allemand et si vous n’avez jamais tenu jusqu’au bout devant un film d’auteur, surtout s’il dure 2h45, alors « Toni Erdmann » est fait pour vous. Actuellement en salles, le troisième long-métrage de la réalisatrice Maren Ade, issue du courant de la « nouvelle nouvelle vague » allemande, donne matière à réflexion avec simplicité.

Une relation père/ fille étonnante 

Première révélation du film : l’humour allemand existe ! Le décrire serait le dénaturer et lui voler sa surprise. L’histoire raconte celle d’une relation entre un père et sa fille, très éloignés dans leur quotidien. Le père est un clown, il n’est donc pas heureux mais fait rire. Ou bien est-ce plutôt qu’il prend la tristesse des autres sur lui et décide d’être heureux malgré tout ? Il choisit en tout cas de s’immiscer dans la vie de sa fille.

Elle est consultante en Roumanie et doit traiter un dossier important concernant l’externalisation d’une société. Autrement dit, elle est chargée de conseiller les entreprises pour limiter leur malaise à licencier et les désagréments qui s’en suivent. Beaucoup de sang-froid et de tact sont nécessaires pour ce travail. Au point qu’elle en oublie de se poser des questions sans chiffres, sans conventions, sans calculs dedans. Elle ressemble en cela peut-être à beaucoup d’autres femmes et hommes, non pas par son métier, mais dans sa manière de mener sa vie.

Un jour son père débarque sans prévenir, l’embarrasse et découvre sa vie. Et cela déclenche son amour de père ! Il ne possède pas grand chose pour faire le poids face à la société que sa fille fréquente mais ses mains de clowns ont un talent, celui de détourner le rejet de sa fille. Le chemin sera long avant qu’elle n’écoute vraiment une des premières questions de son père sur ce qui vaut la peine d’être vécu. Il prend sa place, à sa manière, déroutante et habile. Si sa vie n’a plus beaucoup de substance, il s’interroge sur celle de sa fille, qui a un peu perdu son esprit d’enfant.

On ne s’ennuie jamais 

Certaines scènes peuvent paraître vides de sens ou de moralité, elles sont à l’image de la vie menée par les expatriés de Roumanie. Il ne faut donc pas s’attendre à des moments de profondeurs. D’autres se goûtent dans leur naturel, soutenues par une photographie épurée et efficace, conduite par des plans qui les suivent de très près. Nous sommes plongés dans une investigation où le bonheur ne se montre jamais, mais où les masques s’affrontent. D’un côté celui du jeu, de l’autre celui des règles des adultes. On pourrait avoir honte de s’y reconnaître, ou avoir honte de les aimer. On pourrait aussi ne rien comprendre à ce qu’ils font, ce qu’ils ne se disent pas et ce qu’ils taisent.

Pour réussir cette comédie allemande il fallait des acteurs de taille. Le casting est impeccable et joue parfaitement la partition de simplicité proposée par la jeune cinéaste. Et celle-ci a si bien travaillé son scénario qu’on ne s’ennuie jamais : on rit et on s’étonne.

Tags:
AllemagneCinémaClown
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Soutane de Jean Paul II/attentat
Marzena Devoud
Qu’est devenue la soutane tachée de sang de Jean Paul II ?
2
FIRST COMMUNION
Edifa
Les écueils à éviter avant et après la première communion de son ...
3
Hugues Lefèvre
13 mai 1981, 17h17 : « On a tiré sur Jean Paul II »
4
PLANOWANIE BUDŻETU DOMOWEGO
Edifa
L’argent dans le couple : comment éviter les conflits ?
5
JOHN PAUL II FATIMA
Agnès Pinard Legry
La Vierge de Fatima a-t-elle sauvé la vie de Jean Paul II ?
6
PADRE PIO,I ABSOLVE YOU
Philip Kosloski
La puissante prière de guérison de Padre Pio
7
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement