Aleteia

Retour sur les JMJ. 20 000 jeunes au festival Halleluya

Festival Halleluya © Com Shalom
Partager
Commenter

Du Brésil à la Pologne, le succès est toujours au rendez-vous.

Ce sont plus de 20 000 jeunes qui sont passés par « le Cœur de Cracovie », situé place Szczepanski, transformée en arène Halleluya, durant les JMJ de 2016 en Pologne. Attirés par des spectacles d’artistes de renommée internationale comme, Sœur Crisitina, Glorious, Alto Louvor, Hopen, Rex Band, etc. les milliers de participants ont pu expérimenter la Miséricorde Divine durant les moments forts de prières et de réconciliation avec Dieu.

Le Festival Halleluya, organisé par la Communauté Catholique Shalom, est le plus grand rassemblement d’art pluridisciplinaire du Brésil. Il s’est déplacé en Pologne pour une édition spéciale du 27 au 29 juillet dernier pour les JMJ. À Fortaleza (Brésil), il existe depuis vingt ans et rassemble en cinq jours plus de 1,5 millions de personnes.

Rencontre avec la Miséricorde

Durant les trois jours du Festival en cette terre de la Miséricorde Divine, des prêtres ont permis d’accueillir plus de cent personnes qui cherchaient le sacrement de la réconciliation. Les missionnaires de la Communauté Shalom recevaient les personnes désirant recevoir la prière ou des conseils spirituels.

Sur le podium, quinze artistes de musique, théâtre, danse ont dynamisés les trois jours de Festival. La comédie musicale « Le chant des Irias » été présenté en anglais, vous pouvez regarder en ligne la version en français :

 

Le DJ Ronald Carvalho, Alto Louvor, Davidson Silva et les Missionário Shalom, artistes du Brésil, se sont également produit sur scène

Le meilleur groupe de rock catholique italien 

Les groupes Masterplan (Émirats arabes unis) et Acts of the Apostles (Inde) ont su faire danser la multitude des spectateurs par leurs rythmes uniques. Il y avait également The Sun, élu meilleur groupe de rock catholique italien. La plus connue de tous, Sœur Cristina, la religieuse ursuline vainqueur du The Voice Italien s’est produit et a partagé son expérience d’artiste catholique et sa mission d’évangélisatrice. Était présent également les groupes de diverses nations tel que : Cardiac Movie (Autriche), Glorious (France), Rexband (Inde), Hopen (France), P.U.S.H. (Suisse) e PJ Anderson (USA), tous ont su unir le public venu des quatre coins du monde.

Le fondateur de la Communauté Catholique Shalom, Moysés Azevedo, présent durant le Festival, a eu l’occasion de partager son histoire aux jeunes participants. Les jeunes ont été aussi touchés par les témoignages du cardinal de Vienne, Christoph Schönborn, ainsi que par ceux de deux évêques venus d’Australie : Julian Porteous, archevêque métropolitain de Hobart, et Peter Comensoli, évêque de Broken-Day. Le cardinal archevêque de Rio de Janeiro, Dom Orani Tempesta a lui aussi tenu à venir adresser un mot aux jeunes après les avoir accueillis lors de la dernière édition des JMJ à Rio.

Faites du bruit 

En plus de l’espace de la Miséricorde avec l’adoration au Saint Sacrement et du podium principal, il y avait également une tente sur la vocation Shalom, où les pèlerins pouvaient s’informer d’avantage sur le Charisme Shalom et l’histoire de la Communauté.

Dans un dernier espace nommé « Making Noise ! » (Faites du bruit !), inspiré des paroles du pape François aux jeunes des JMJ de Rio en 2013, les jeunes pouvaient se retrouver pour partager leurs expériences et déposer leurs intentions de prières. Les animateurs de l’émission de télévision brésilienne éponyme « Fazendo Barulho » en portugais, ont réalisés la couverture du Festival. Ce programme produit par des missionnaires de la Communauté Shalom est diffusé par le canal de télévision catholique Rede Vida.

« C’est une expérience de communion incroyable de pouvoir expérimenter que la jeunesse du Pape est unie, vivant le même esprit dans la prière et dans la danse, rassemblant les cultures et les expériences. Tout en partageant une véritable joie. En cette année de la Miséricorde, tous unis, nous sommes devenus des témoins de la miséricorde et nous rénovons devant Jésus notre confiance envers lui, criant de tout notre cœur : Jésus, j’ai confiance en toi ! » témoigne Rafaela Borralho, missionnaire venue du Brésil de la Communauté Catholique Shalom qui participait au Festival Halleluya.

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]