Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 20 mai |
Saint Bernardin de Sienne
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Connaissez-vous le bienheureux père Frédéric Janssoone ?

web-blessed-frederic-jonhsoone-public-domain.jpg

Jacques Gauthier - publié le 06/08/16

Apôtre infatigable au cœur de feu, le "bon Père Frédéric" se situe dans la lignée d’un François d’Assise.

Mon oncle Claude Héroux est père franciscain. Âgé de 99 ans, il réside maintenant à l’infirmerie des Franciscains à Montréal. C’est par lui que j’ai connu le “bon père Frédéric”. Quand j’étais petit, on partait en auto de Grand-Mère pour visiter le frère de ma mère chez les Franciscains à Trois-Rivières. Je lui demandais souvent si je pouvais aller voir le père Frédéric à la Crypte située sous la chapelle Saint-Antoine, devenue le musée du père Frédéric Janssoone. Le père responsable de la Crypte m’amenait alors avec lui et il me parlait avec enthousiasme du père Frédéric. En entrant dans ce lieu béni, c’était comme si l’Évangile s’ouvrait sous mes pieds. J’étais fasciné par les objets ayant appartenu au vénérable père, j’étais surtout touché par sa vie évangélique et pauvre, son grand amour de Jésus et des malades, son humilité joyeuse. Devenu grand, que de fois j’ai prié à son tombeau, lui demandant d’être un ami de Jésus comme lui, de parler de son amour partout. Ce fut une grande grâce dans ma vie de rencontrer tout jeune un saint si attachant, plein de bonté, mon premier “fou admirable”.

Apôtre infatigable au cœur de feu, le “bon Père Frédéric” se situe dans la lignée d’un François d’Assise. Il est né le 19 novembre 1838 à Ghyvelde, au nord de la France. À la mort de son père, il quitte les études afin d’aider sa famille. Il travaille pendant sept ans comme commis-voyageur pour un négociant d’étoffes. À la mort de sa mère en 1864, il peut enfin se consacrer à Dieu. La pureté de la tradition franciscaine l’attire chez les Franciscains de la branche espagnole restaurés en France. Prêtre à 32 ans, il devient aumônier militaire et vicaire custodial en Terre Sainte. Il bâtit des églises, inaugure le chemin de croix sur la Via dolorosa, à travers les rues de Jérusalem, prêche lui-même une dizaine de fois le chemin de croix du Vendredi Saint.

Frédéric est envoyé au Canada comme délégué en faveur des œuvres des Lieux Saints. Il fait une impression profonde chez les gens qui l’entendent. Fondateur et responsable du Commissariat de Terre Sainte au Canada, il prêche un peu partout au Québec. Il est l’un des trois témoins du miracle de la Vierge qui ouvrit les yeux pendant une dizaine de minutes lors de l’installation de la statue de Notre-Dame au Cap-de-la-Madeleine. Lire la suite sur le blogue de Jacques Gauthier

Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement