Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Vidéo. Grégory Turpin lance l’opération « Padre go »

Partager

Le chanteur Grégory Turpin invite tous les catholiques à contacter leurs prêtres, afin de les remercier pour le don de leur vie. L'opération "Padre go" est lancée !

Alors que des milliers de personnes cherchent des pokémons, Grégory Turpin invite tous les catholiques à rencontrer leurs prêtres et leur montrer leur affection. Une idée qui lui est venue lors des dernières Journées mondiales de la jeunesse, à Cracovie (Pologne). « À Krakow Beach, et à l’initiative de Raphaël Cornu-Thénard, le fondateur d’Anuncio, nous avons prié pour les prêtres. J’ai été touché que des laïcs prient pour eux. Sur cette même scène, l’abbé Grosjean nous a aussi demandé avec insistance de demander Dieu aux prêtres », commente l’artiste. L’élan a officiellement été lancé ce jeudi soir sur sa page Facebook.

Des derniers mois difficiles

Il faut dire que les prêtres ont particulièrement été éprouvés lors de ces derniers mois. Avec tout d’abord les différents scandales de pédophilie qui ont secoué l’Église. Leur image s’en est donc trouvé entachée. La mort du père Jacques Hamel, à Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), assassiné alors qu’il célébrait une messe, en a également marqué plus d’un.

Avec cette opération, baptisée « Padre go », Grégory Turpin veut ainsi inciter les catholiques à montrer aux prêtres leur amour, leur reconnaissance et leur soutien. Concrètement, il s’agit de repérer les prêtres basés autour de nous, de leur envoyer un message, les inviter à dîner ou encore demander le sacrement de réconciliation. Des témoignages peuvent être récoltés à travers des photographies ou des vidéos. « C’est une initiative simple. Le don de leur vie ne nous laisse pas indifférent », poursuit-il.

Aimer son prêtre 

Grégory Turpin a d’ores et déjà contacté plusieurs prêtres qui ont compté pour lui et qui ont fait grandir sa foi. Chantera-t-il avec eux dans une vidéo ? L’artiste ne s’est en tout cas point décidé sur ce point… L’opération devrait au moins se dérouler tout le mois d’août. Voire au-delà.

Dire aux prêtres qu’on les aime, Grégory Turpin espère que cela devienne à terme une habitude. Comme un réflexe.



Premier témoignage vidéo : le père Louis-Marie Guitton, prêtre du diocèse de Fréjus-Toulon, a rencontré le père André Binon, 96 ans, curé pendant 70 ans de l’église du village de Lupersat, dans la Creuse.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]