Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 30 octobre |
Bienheureuse Bienvenue Bojani
home iconActualités
line break icon

Attentat de Rouen : "Seigneur, nous as-tu abandonnés ?"

AFP

Sylvain Dorient - Publié le 28/07/16

Une messe a été célébrée à Notre-Dame de Paris, en l'honneur du père Jacques Hamel, assassiné mardi 26 juillet.

Pour la première fois de son quinquennat, le président Hollande a assisté à une messe à Notre-Dame de Paris. Plusieurs autres hommes politiques de tous les partis étaient présents. Mgr Vingt-trois présidait la cérémonie, et a prononcé une homélie sans concession, interrogeant : « Où trouverons-nous la force de faire face aux périls si nous ne pouvons pas nous appuyer sur l’espérance ? »

« Nos valeurs » un fragile talisman !

Sans dédouaner les terroristes « qui se drapent dans les atours de la religion pour masquer leur projet mortifère », Monseigneur Vingt-trois explique l’impact de leurs agissements par la fragilité fondamentale de nos sociétés, qui défendent « des valeurs », sans contenu. « Quand une société est démunie d’un projet collectif […] elle se réduit à un consortium d’intérêts dans lequel chaque faction vient faire prévaloir ses appétits et ses ambitions ». Les plus petits, ceux qui n’ont pas d’appui, ne peuvent pas faire entendre leur voix dans de telles sociétés, « ils n’ont rien à gagner ».

La peur de « tout » perdre

Alors que nos sociétés connaissent une prospérité inédite, elles suscitent parallèlement une peur de perdre. C’est ainsi qu’une multitude de lâchetés ont gangréné la société. Pour ne pas entrer en conflit avec l’autre, nos sociétés se condamnent aux silences :  » Silence des parents devant leurs enfants et panne de la transmission des valeurs communes. Silence des élites devant les déviances des mœurs et ses légalisations à cet égard. « On imagine que cette dernière phrase, faisant une allusion transparente à la loi Taubira concernant le mariage homosexuel, a été peu goûtée par le président Hollande et les autres socialistes présents à la cathédrale. Elle a suscité la polémique, Libération la qualifiant de « dérapage homophobe ».

« Ils ne pourront rien contre toi »

Face à une société frileuse, un peu lâche, Mgr Vingt-trois rappelle ce qui doit être le trésor du chrétien, l’espérance dans le Christ, qui seule donne la force d’affronter les périls. Il se réapproprie les paroles du prophète Jérémie : « Ils te combattront, mais ils ne pourront rien contre toi, car je suis avec toi pour te sauver et te délivrer. Je te délivrerai de la main des méchants, je t’affranchirai de la poigne des puissants. »

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
homelieshommagemonseigneur vingt-troisNotre Dame de ParisPère Jaques Hamel
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : plus de messes après la Touss...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : ce que les évêques ont demand...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
ATTENTAT EGLISE DE NICE
La rédaction d'Aleteia
En images : le récit d'une terrible journée
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement