Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le nouveau manuel d’Histoire est disponible !

Rencontre avec l'historien Dimitri Casali. © Jean Muller
Partager

Face au nivellement par le bas des nouveaux manuels scolaires, la Fondation Aristote a décidé de pendre le taureau par les cordes !

Depuis l’annonce en 2015 des nouveaux programmes scolaires, la Fondation Aristote dirigée par Lucile de Vaulx s’est attelée à un chantier de taille : proposer, pour la rentrée 2016, un manuel d’histoire conforme aux nouveaux programmes tout en refusant la repentance et le politiquement correct. En un mot, défendre une histoire équilibrée.

Un historien à l’origine

C’est l’historien Dimitri Casali qui est la clef de voute de ce projet. Luttant depuis de longues années contre les travers qui affectent l’enseignement de l’histoire actuellement, parmi lesquels l’absence de chronologie ou le rabâchage de thèmes – très souvent mal traités – culpabilisants (l’esclavage – la colonisation – la collaboration), il est parvenu à réunir une équipe de professeurs d’histoire afin de mener à bien ce projet.

Jean-Baptiste Noé, professeur du secondaire ayant participé au projet, affirme que l’idée était de « proposer un manuel qui soit conforme aux programmes officiels et qui couvre tout le cycle de la 5e à la 3e. Mais nous avons voulu offrir un manuel qui soit réellement structurant et formateur, c’est-à-dire qui propose une Histoire fondée sur la chronologie, sur l’action et le rôle des personnes, et qui respecte la vérité historique en se fondant sur les découvertes les plus récentes ». Par ailleurs, « Nous essayons de présenter les choses de façon justes, sans parti pris idéologique. Les programmes actuels font beaucoup d’impasses, nous avons donc rajouté des chapitres ». À titre d’exemple, des pages sur la Terreur et la Vendée ont été ajoutées, celles sur Louis XIV substantiellement enrichies au regard des autres manuels.

Sensibiliser par la beauté

Couverture du nouveau manuel d'histoire © Fondation Aristote
Couverture du nouveau manuel d'histoire ©
Couverture du nouveau manuel d'histoire © Fondation Aristote

Aujourd’hui, le manuel est disponible gratuitement en ligne et peut être commandé par tous les professeurs du secondaire qui souhaiteraient en recevoir un spécimen. Ainsi, il est destiné à trois publics : « Les établissements scolaires, le grand public, et Internet. La version numérique sera mise à disposition gratuitement pour que tous les enfants de France aient à disposition un manuel qui rétablisse les fondamentaux de notre Histoire » explique Dimitri Casali. Tout le monde peut donc vérifier le sérieux de cette entreprise et constater la beauté de ce nouveau venu dans la collection des manuels scolaires. « J’ai essayé de faire le plus beau des manuels d’histoire qui soit. Ceux de mes concurrents sont d’une laideur affligeante. Nous vivons le siècle de l’image et pour moi, une image vaut mille mots. Je pense que c’est un vecteur absolument essentiel pour redonner le goût et l’attraction de l’Histoire », expliquait également l’historien à la revue France.

Un projet ambitieux qui est promis à une belle réussite. Plus de 1 000 établissements du secondaire étaient déjà intéressés début juin pour recevoir ce Nouveau Manuel d’Histoire. Par ailleurs, plus de 25 000 euros ont été récoltés sur une plateforme de financement participatif en ligne, signe d’une forte demande pour des alternatives sérieuses aux manuels insipides inondant le marché.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]