Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

La récente guérison inexpliquée de Lourdes est-elle une supercherie ?

Le docteur Alessandro de Franciscis, actuel directeur du Bureau des constatations médicales de Lourdes © Grégoire Moreau, diocèse de Luçon
Le docteur Alessandro de Franciscis, actuel directeur du Bureau des constatations médicales de Lourdes © Grégoire Moreau, diocèse de Luçon
Partager

Une petite Italienne sourde de naissance se serait soudain mise à entendre. Le directeur du bureau des constatations médicales de Lourdes ne l'a jamais vue !

Le 25 mai 2016, dans un article intitulé « Lourdes : vers une 70e guérison miraculeuse ?« , Aleteia se faisait l’écho de l’histoire de cette petite Italienne de 6 ans, sourde de naissance, qui s’était remise inexplicablement à entendre lors d’un pèlerinage effectué à Lourdes, entre le 8 et le 12 mai, avec sa mère, son petit frère et sa grand-mère. La mère aurait alors « aussitôt conduit sa fille au Bureau des constatations médicales de Lourdes. Les médecins ont demandé toute la documentation antécédente et proposé de nouveaux examens audio-métriques ».

Interrogé par la radio locale RCF Vendée, à l’occasion de sa venue pour une conférence à la Roche-sur-Yon (Vendée), le docteur Alessandro de Franciscis, actuel directeur du Bureau des constatations médicales de Lourdes, dément avoir un dossier au nom de cette fillette. « Dans le cas, je peux dire seulement ce qui suit : il n’y a pas de dossier ouvert en ce moment à ce type de personne que vous me décrivez, a-t-il déclaré. Je pense que c’était plutôt une émotion personnelle qui a mené ces gens à parler avec la presse. »

« Il n’y a pas de dossier ouvert »

Le médecin dont la charge depuis 2009, à Lourdes, est d’essayer de trouver une raison scientifique aux guérisons inexpliquées, a émis l’hypothèse « que la mère soit peut-être venue se renseigner auprès de moi et qu’ensuite elle soit sortie en appelant la presse pour devenir une héroïne nationale »… en concluant : « Si c’était vrai, je vous dirais que c’est soumis au secret professionnel mais je vous répète qu’il n’y a pas de dossier ouvert au nom de cette histoire. »

Le Dr de Franciscis qui préfère rester prudent et peu disert sur ce cas qui implique une mineure a rajouté : « C’est un exemple de ce que la sur-médiatisation d’un tel phénomène peut engendrer de mauvais à Lourdes ». Que penser de toute cette affaire ? Seul le temps nous en dira plus. La 69e guérison reconnue miraculeuse remonte à juillet 2013. Survenue 24 ans auparavant, cela en dit long sur la lenteur, la complexité des procédures et la prudence de l’Église.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]