Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 26 novembre |
Saint Innocent d'Irkoutsk
home iconAu quotidien
line break icon

Jean Daujat et le Centre d’études religieuses : l’œuvre d’une vie

Maëlys Delvolvé - Publié le 13/06/16

Comment Dieu nous appelle là où on ne L’attend pas…

Depuis maintenant plus de 90 ans, le Centre d’Études Religieuses (CER) propose à tous ceux qui le désirent une formation spirituelle et doctrinale solide, sur trois ans. L’histoire de ce cours, créé en 1925 par le jeune Jean Daujat (1906-1998), témoigne de la foi et du dévouement avec lesquels ce scientifique de formation a œuvré pour la formation des laïcs, tout au long de sa vie.

Du mouvement politique au cours de doctrine catholique

Après avoir reçu une éducation religieuse assez sommaire durant son enfance, Jean Daujat approfondit sa foi catholique à l’adolescence, notamment grâce à de longs échanges avec un professeur de sciences naturelles très croyant. Très vite, le jeune homme se rend compte du fossé désarmant entre ses connaissances dans le domaine profane, et ses connaissances religieuses. Il décide de pallier ce manque et de se former sérieusement, auprès de prêtres, de religieux de saint Vincent de Paul, mais aussi de philosophes, comme Jacques Maritain.

Jean Daujat, fondateur du Centre d'Études Religieuses © Centre d'Études Religieuses
Jean Daujat, fondateur du Centre d'Études Religieuses © Centre d'Études Religieuses

Fort de l’enthousiasme de sa jeunesse, Jean Daujat envisage alors de fonder un grand mouvement politique pour rechristianiser la France. Lorsqu’il fait part de ce projet à son maître à penser Jacques Maritain, celui-ci lui répond : « Mon cher ami, il faudrait commencer par vous former. » C’est ainsi qu’à 19 ans, alors qu’il prépare son entrée à l’École Normale Supérieure en sciences, Jean Daujat crée un cours ouvert à tous, destiné à l’enseignement de la doctrine et à la spiritualité catholique. Alors que des centaines de jeunes étaient prêts à le suivre dans ses projets politiques, seuls sept élèves se rendent à ces cours de théologie.

Un précurseur dans la formation des laïcs

Mais Jean Daujat s’attelle avec espérance à la mission que Dieu lui avait confiée. En 1931, il commence à dispenser lui-même les cours. Le cardinal Verdier, archevêque de Paris à l’époque, donne son nom au Centre d’Études Religieuses. En 1968, plus de 600 élèves sont rentrés au CER.

Auteur de plusieurs ouvrages majeurs – dont Vivre le christianisme, qui reprend les grands points des cours concernant la vie spirituelle, et Y a-t-il une vérité ?, correspondant au cours de première année, Jean Daujat a consacré toute sa vie au CER. Jusqu’à sa mort, le 31 mai 1998, jour de la Pentecôte, il donna des cours et participa activement à l’instruction de plusieurs générations d’élèves. Plusieurs années avant Vatican II, il œuvra ainsi pour la formation des laïcs, avant de les exhorter à l’apostolat. Un magnifique exemple de vie consacrée à la recherche de la vérité et au service de ses Frères en Christ, pourtant bien éloignée de ses rêves politiques initiaux !

Aujourd’hui, les cours du CER sont assurés par Claude Paulot, également ancien élève de l’ENS, et successeur de Jean Daujat. Ce dernier lui confia l’édition de ses Mémoires, parues en deux tomes chez Téqui.

Rendez-vous dès demain sur Aleteia pour un entretien avec Claude Paulot, actuel professeur du Centre d’Études Religieuses !

Tags:
France
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement