Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’Abbaye-aux-Dames de Caen célèbre son 950e anniversaire

Partager

Les événements font se succéder du 16 au 30 juin pour commémorer la dédicace de l'édifice religieux fondé par la reine Mathilde.

À l’occasion du 950e anniversaire de la dédicace de l’Abbaye-aux-Dames de Caen, ayant eu lieu le 18 juin 1066, la paroisse de la Sainte-Trinité de Caen et l’Abbaye de la Trinité de Bayeux organisent un ensemble d’événements religieux œcuméniques et culturels du 16 au 30 juin : vêpres, complies, messe solennelle. Trois conférences sont programmées par l’association Esprit d’art et patrimoine.

1066, au tournant de l’Histoire de deux meilleurs ennemis, la France et l’Angleterre

Le 18 juin 1066, qui annonçait la victoire d’Hastings et la conquête d’Angleterre la même année, constitue une date fondatrice pour l’Histoire de la Normandie et de son voisin d’outre-Manche. Son 950e anniversaire est un élément fédérateur pour la Normandie dans ses dimensions politiques, universitaires, culturelles, touristiques, internationales et religieuses.

Vers 1050, le duc de Normandie, Guillaume le Bâtard, alias Guillaume le Conquérant, épouse sa lointaine cousine Mathilde de Flandres. En compensation de l’autorisation obtenue du pape Nicolas II, les deux époux doivent construire chacun une abbaye bénédictine. Mathilde fonde alors l’Abbaye-aux-Dames au nord de la ville de Caen, dont les travaux commencent vers 1060. Le 18 juin 1066, quelques mois avant la bataille d’Hastings, l’abbatiale encore inachevée est consacrée et dédiée à la Sainte-Trinité. Tous les grands seigneurs laïques et ecclésiastiques sont rassemblés autour du duc et de la duchesse de Normandie pour cette importante cérémonie au cours de laquelle ils offrent leur fille Cécile comme oblate. Elle prendra ensuite l’habit de religieuse à 12 ans à Fécamp avant de devenir la deuxième abbesse en 1113. Afin de permettre à l’abbaye de subvenir à ses besoins, Guillaume lui offre droits, privilèges et terres, notamment d’outre-Manche, à la suite à la victoire d’Hastings le 14 octobre 1066 et de la conquête d’Angleterre. Le 1er novembre 1083, la reine Mathilde meurt et elle est inhumée dans le chœur de l’église de la Trinité où se trouve toujours son tombeau remarquablement préservé et mis à l’honneur.

Pendant la Révolution française, les bénédictines sont chassées de leur abbaye en 1791, pour être remplacées par des religieuses augustines en 1823 quand l’Abbaye devient l’Hôtel-Dieu de Caen, puis l’hospice Saint-Louis et y restent jusqu’en 1983. En 1865, la nef de l’ancienne église abbatiale, qui devient église paroissiale du quartier sous le vocable de Saint-Gilles, est profondément restaurée.

En juin 1944, pendant le débarquement allié et la bataille de Caen, l’église et l’abbaye sont relativement épargnées par les bombardements, alors que la ville est en partie détruite.

Aujourd’hui, l’abbatiale fait partie de la paroisse de la Sainte-Trinité de Caen dont elle constitue une part bien vivante avec l’aumônerie des étudiants. Un projet d’aménagement du chœur est en cours. Les anciens bâtiments conventuels accueillent le siège du Conseil régional de Basse-Normandie puis de Normandie depuis 1982.

Pages: 1 2

Tags:
normandie
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.