Aleteia

Diapo – La vénération de la Sainte Couronne d’épines à la cathédrale Notre-Dame

La vénération de la Sainte Couronne d'épines à la cathédrale Notre-Dame de Paris © Marc-Antoine Mouterde
Des chevaliers du Saint Sépulcre veillent sur la Sainte couronne d'Epines en la cathédrale Notre Dame de Paris. Paris (75), France.
Partager
Commenter

Les reliques sont présentées aux fidèles chaque premier vendredi du mois à 15h, heure de la mort de Jésus Christ.

Comme chaque premier vendredi du mois les chevaliers du Saint-Sépulcre, gardien de la relique, présentent la Sainte Couronne d’épines à la vénération des fidèles venus du monde entier. Elle fut rapportée en France par saint Louis qui l’accepta de Baudouin II de Courtenay, empereur latin de Byzance. C’est le 12 août 1239 qu’elle entre à Paris. C’est saint Louis lui même, vêtu d’une simple tunique qui porte pour la première fois la sainte relique dans la cathédrale de Notre-Dame. Elle sera ainsi conservée pendant 500 ans à la Sainte-Chapelle construite par le Roi qui voulait un écrin à la hauteur de la Sainte Couronne.

Un voyage qui se terminera à Paris

Durant la révolution française elle quitte son reliquaire de vitrail pour être conservée d’abord à l’abbaye de Saint-Denis puis à la Bibliothèque nationale. Elle sera finalement confiée en 1804, avec quelques autres reliques, à l’archevêque de Paris. Elles seront remises au trésor de la cathédrale le 10 aout 1806. Depuis 1896, la Sainte Couronne est conservée dans un tube de cristal et d’or, couvert d’une monture ajourée figurant une branche de zizyphus ou Spina Christi – arbuste qui a servi au couronnement d’épines.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]