Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 19 janvier |
Saints Marius, Marthe, Audifax et Abachum
home iconMusique
line break icon

"Me voici", deux mots simples, mais si difficiles à prononcer !

Taylor Tripodi - Publié le 26/05/16

Taylor Tripodi, la gracieuse chanteuse américaine se penche sur la difficulté de s'abandonner à Dieu.

« Je veux être tout ce que vous voulez de moi. » À quel point il est difficile d’accepter la volonté de quelqu’un d’autre, quand elle est contraire à la nôtre, surtout en ce qui concerne les décisions importantes.
Tout le monde connaît ces conflits, ces disputes.

S’abandonner à l’autre

Au début, nous sommes en colère. Nous ne voulons pas connaître le point de vue de l’autre. Parfois, nous ne voulons tout simplement pas écouter, et nous refusons toute autre idée différente de la nôtre.
“Pourquoi dois-je faire ce qui est bon pour les autres ? Pourquoi dois-je exaucer leurs désirs ? Et mes désirs à moi ?”
Parfois, au bout de quelques jours et de quelques nuits de sommeil agité, nous y réfléchissons à nouveau. La colère disparaît et laisse place à une réflexion plus objective et ouverte.
“Et si l’autre personne m’aime et se soucie vraiment de mon bonheur ? Puis-je considérer aussi son point de vue ?”

Faire confiance à Dieu

Taylor Tripodi se confie et nous explique l’inspiration de cette chanson : « J’ai écrit Here I Am à un moment de ma vie où j’avais du mal à me soumettre à la volonté de Dieu. Parfois, il est très difficile de dire : « Me voici, Seigneur, fais de moi ce que tu voudras », quand le chemin est incertain, et que vous devez faire confiance en quelqu’un dont vous avez des doutes. C’est une chanson et une prière d’abandon, qui dit : « Seigneur, j’ai confiance en ton amour, et je m’abandonne à ta volonté et au plan que tu as pour ma vie ». Je souhaite qu’en écoutant ces paroles, les gens puissent entrer dans cette prière et avoir confiance au plan que Dieu leur réserve. »

Des questions en suspens

Avons-nous confiance en Lui ?

Jusqu’à quel point, sommes-nous prêts à nous abandonner ?

Jusqu’à quel point, sommes-nous prêts à Lui faire confiance ?

Les mots les plus difficiles à prononcer sont peut-être ceux-là : Here I am, je suis là.

Et vous, que répondez-vous ?

Tags:
abandonCéciliaconfiancevolonté
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Rachel Molinatti
Avec ToonMe, découvrez des saints animés !
ROSES
Marzena Devoud
Oubliez les nains, mettez des saints dans vot...
FIV
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : les évêques invitent à quatre ve...
WEB2-STATUE-VIERGE-ISERE-GOOGLE-STREET-VIEW.jpg
Agnès Pinard Legry
Isère : une statue de la Vierge n’a plus droi...
SAMUEL ELI
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Allô, Samuel ? Comment Dieu nous appelle enco...
D'CRUZ FAMILY
Cerith Gardiner
Ensemble, ils ont 1.042 ans : le secret de la...
Agnès Pinard Legry
Marlène Schiappa : des propos qui font bondir
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement