Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

10 livres à l’attention de ceux qui n’aiment pas lire

© MaskaRad/Shutterstock
Partager

Vous décrochez au bout de cent pages ? Vous n'aurez plus d'excuse pour changer de trottoir à l'approche d'un libraire...

  • La première gorgée de bière, Philippe Delerm, éd. L’Arpenteur. 12,50€. 96 petites pages divisées en 34 courts récits qui vous font revivre en quelques mots des petits plaisirs aussi simples qu’une première gorgée de bière.

 

  • Le petit manuel du parfait aventurier, Pierre Mac Orlan, éd. Sillage. 7,50€. Un petit bréviaire qui compte 74 pages pour les voyageurs audacieux, ceux qui collectionnent les tampons sur leur passeport, mais aussi ceux qui rêvent d’Himalaya assis sur le fauteuil Club de leur bibliothèque… !

 

  • Le traité de la vie élégante, de Balzac, éd. Sillages. 5,48 €. Affaire de mode et critique du monde, ce livre en cinq petites parties vous apprendra si oui ou non, il est de bon goût d’être un peu dandy !

 

  • En Syrie, Joseph Kessel, éd. Folio. 5,40€. Assez des phrases à l’emporte pièce de BFM sur le plus beau pays du monde ? Lisez donc les 86 petites pages de Kessel sur la tendre Syrie, et apprenez comment un journaliste devenu plus tard académicien s’est retrouvé à lâcher des bombes sur Soueïda…

 

  • À la légère, Michel Déon, éd. Finitude, 13,50€. Les fainéants de la lecture sont facilement friands des recueils de nouvelles. Celui-ci est aussi charmant que la silhouette ornant sa couverture : grâce des années cinquante, où la frivolité consiste encore à « la simple vue de la lisière d’un bas » et plume inimitable de Déon : bon goût incontestable.

 

  • Les Indes Galantes, Roger Nimier, éd. Rivages poche. 7,35€. Un recueil de nouvelles (encore ?), mais le plus délicieux de tous ! Vous n’avez jamais rêvé, vous, que d’Artagnan vous réveille en pleine nuit pour partir à l’aventure ?

 

  • Le silence de la mer, Vercors, éd. Albin Michel. 4,10€. Célèbre recueil de nouvelles (le dernier de cette liste, c’est promis ! ) dont a été tiré le film du même nom. Vous nous direz si, vous aussi, vous trouvez que Werner Von Ebrennac a quelques airs de Ernst Jünger…

 

  • Les eaux troubles du Mojito, et autres belles raisons d’habiter sur terre, Philippe Delerm, éd. Du Seuil. 14,50€. Dans la même verve que le premier ouvrage de la liste, vous trouverez dans ce petit chef d’œuvre de courts récits qui font sourire. Lisez le dans le métro, ça égayera votre mine du matin.

 

  • Vol de Nuit, Antoine de Saint Exupéry, éd Folio. 5,90€. Bréviaire de l’homme de devoir, cet ouvrage, comme Terre des hommes ou Courrier Sud, est une petite merveille. Sans compter la préface d’André Gide, que l’on voudrait encadrer au dessus de la cheminée…

 

  • Exégèse des lieux communs, Léon Bloy, éd. Rivages poche. Le titre est assez explicite quant au contenu ! C’est un petit musée de ce cher trafiquant de mépris qu’est notre ami Léon. Celui-ci en revanche, ne le lisez pas dans le métro : il a tendance à pousser à la misanthropie…

 

Ainsi s’achève notre liste. Et le mieux dans tout ça ? Ce sont tous de petits ouvrages qui tiennent dans une poche de Barbour (s’il pleut, on ne sait jamais)…

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]