Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Un évêque catholique enlevé et torturé en Inde

© Arul Das
Partager

Ce triste événement constitue la première attaque perpétrée contre un responsable religieux chrétien dans le sous-continent.

La communauté chrétienne d’Inde de nouveau attaquée. Cette fois-ci, ce n’est ni plus ni moins l’un de ses plus hauts responsables qui a été pris pour cible : Mgr Gallela Prasad, 54 ans, évêque du diocèse de Cuddapah dans le Sud-Est de l’Inde. Selon l’agence de presse Asianews, l’évêque a été agressé par des inconnus alors qu’il revenait de Karunagari (district de Kadapa) où il avait célébré la messe. « Ils m’ont frappé à de multiples reprises provoquant des blessures partout sur mon corps. À aucun moment je n’ai pu résister », a témoigné le religieux peu après sa libération. L’évêque a par ailleurs déclaré que les ravisseurs avaient demandé une rançon de 5 millions de roupies (75 000 dollars) au diocèse. « J’aide tant de gens, je devrais les aider aussi », a-t-il en outre déclaré à propos de ses bourreaux. Ces derniers l’ont finalement libéré le lendemain à 90 km du lieu de l’enlèvement.

La Fédération des Églises Telugu (FTC), l’organisation réunissant les différentes communautés chrétiennes des États de l’Andhra Pradesh et du Telangana, a déposé plainte tout en condamnant fermement la « cruelle agression » de l’évêque catholique, exhortant les autorités à assurer « la sécurité des chrétiens ».

Une « attaque sans pitié contre une personne qui a consacré sa vie entière à Dieu »

L’agression est survenue le 25 avril, mais n’a été révélée au public que le 4 mai par Mgr Bala, président de la Fédération chrétienne (FTC). Ce dernier a déclaré que Mgr Prasad avait été attaqué après que son véhicule a été arrêté par des inconnus qui se sont rués sur l’évêque pour lui bander les yeux ainsi que ceux de son chauffeur. Les deux victimes ont été enfermées dans un endroit inconnu où ils ont été battus pendant plusieurs heures pendant toute une nuit. « Il est surprenant que de telles atrocités aient été perpétrées à l’encontre d’un membre éminent de la communauté catholique », a déclaré Mgr Bala, dénonçant « l’attaque sans pitié contre une personne qui a consacré sa vie entière à Dieu et au service des nécessiteux et des marginalisés ».

L’agression contre l’évêque catholique n’est pas le premier acte de violence envers les chrétiens dans l’État de l’Andhra Pradesh, mais il s’agit là du premier perpétré contre un responsable religieux.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.