Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 04 août |
Saint Jean-Marie Vianney
home iconArt & Voyages
line break icon

Happy Birthday Audrey !

Lucile Mathieu - Publié le 04/05/16

L’actrice aurait aujourd’hui 87 ans. Tour d’horizon d’un style intemporel.

Si la beauté longiligne et le joli minois d’Audrey Hepburn sont aujourd’hui iconiques, c’est pourtant un physique que la star a longtemps eu du mal à assumer, elle qui détonnait face aux standards des années 50 d’une Marilyn ou d’une Liz Taylor toutes en courbes et décolletés vertigineux. Un corps de danseuse classique, la première passion de la star, que celle-ci trouvait trop grand et trop maigre. Sa silhouette gracile est durablement marquée par la faim dont elle a souffert pendant la seconde guerre mondiale, alors qu’elle vivait à Arnhem, en Hollande. À l’adolescence, elle doit temporairement s’arrêter de danser tant elle manque de forces… Ce qui ne l’empêchera pas, après la guerre, de poursuivre son rêve de devenir ballerine, avant de s’orienter vers la comédie.

De cette enfance difficile, Audrey Hepburn garde un rapport au corps difficile. Pourtant, elle va apprendre à l’apprivoiser, aidée par la magie de la mode et la bienveillance de son ami et mentor Hubert de Givenchy, qui dira d’elle : « Elle savait exactement ce qu’elle voulait. Elle connaissait parfaitement son visage et son corps, ses points forts et ses défauts. J’ai ensuite essayé d’adapter mes créations à ses désirs. »

S’accepter telles que nous sommes

Portée par sa propre expérience, la star incite les jeunes femmes à balayer tous les clichés sur l’ultra féminité de son époque, en prônant une véritable acceptation de soi : « Portez sur vous-même un regard totalement objectif. Analysez-vous comme si vous étiez un instrument. Soyez complètement honnête envers vous-même. Sachez reconnaître vos défauts sans chercher à les cacher. À la place, développez plutôt l’un de vos atouts », leur dit-elle.  À mille lieux des artifices et des looks extravagants d’Holly Golightly, son personnage de Diamants sur Canapé, Audrey Hepburn s’est ainsi forgée un style hors pair, propre à elle et toujours aussi inspirant aujourd’hui.

Au programme, des pièces intemporelles

Sa garde-robe

Elle adopte une silhouette quasi androgyne, entre pantalons cigarette, chemises blanches, jeans taille hautes, cols roulés noirs et petits manteaux sixties. Aux pieds, quasiment toujours des ballerines ou des petits talons bobine pour éviter de la grandir davantage. Si les vêtements sont assez classiques, les accessoires, qu’elle utilise à foison, terminent la silhouette avec style et élégance. Foulards en soie Hermès qu’elle nouait dans ses cheveux, maxi solaires et petits sacs rigides comptent parmi ses pièces favorites. C’est aussi une grande adepte de chapeaux : on la voit souvent porter ce modèle appelé “PillBox”, qu’adorait aussi Jackie Kennedy, sorte de petit bibi rond et plat sur le haut du crâne. Mais elle arbore aussi gaiement des chapeaux de paille de tout styles, des bibis à voilette, des chapeaux cloche des années 60, et même une couronne de fleurs blanches pour son mariage avec l’acteur Mel Ferrer.

Un style que l’on aura aucun mal à reproduire aujourd’hui, à l’heure où il fait bon d’investir dans des pièces intemporelles plutôt que de se ruer sur les dernières tendances. Entre pantalons 7/8ème, imprimés à pois et ballerines, découvrez trois styles abordables à s’inspirer pour adopter une allure sixties à la Audrey Hepburn.

LOOK 1 : Audrey Hepburn en vacances dans le sud de la France

LOOK 2 : Un style classique et élégant  à la Audrey Hepburn

LOOK 3 : Un style sixties à la Audrey Hepburn, idéal pour un déjeuner entre amis

Quittons nous enfin sur une belle citation de l’actrice, dont l’altruisme et la cause humanitaire ont autant participé à son aura que les films dans lesquels elle joua:

« Pour avoir des lèvres attirantes, prononcez des paroles de bonté. Pour avoir de beaux yeux, regardez ce que les gens ont de beau en eux. Pour rester mince, partagez vos repas avec ceux qui ont faim. Pour avoir de beaux cheveux, faites qu’un enfant y passe sa main chaque jour. Pour avoir un beau maintien, marchez en sachant que vous n’êtes jamais seule. »

Tags:
anniversairemode
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
La mise en garde du pape François contre la « tentation idolâtre ...
2
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
3
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
4
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
5
Caroline Becker
Les cierges de Notre-Dame de Paris brûlaient-ils toujours au lend...
6
MESSE-TRIDENTINE
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : « L’occasion d’un rapprochement en v...
7
Lauriane Vofo Kana
Pass sanitaire : les processions mariales se tiendront-elles cett...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement