Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 29 novembre |
Bienheureux Bernardo Francisco de Hoyos
home iconFor Her
line break icon

La nuit de noce, primordiale pour les mariés !

Simcha Fisher - Publié le 03/05/16

Tous les livres sur les préparatifs de mariage présentent le même défaut : ils font l’impasse sur la nuit de noces.

L’oubli de la nuit de noce

« N’oubliez pas ce qui entoure l’événement : le cocktail de fiançailles, la soirée tardive pour les intimes et le déjeuner du lendemain. » Les auteurs des livres en question ne semblent souvent s’intéressent qu’à l’aspect pratique de l’évènement : ils font comme si la nuit de noces n’existait pas.

En fait, beaucoup estiment que cette première nuit n’a rien de spécial en soi. Ils s’adressent à des couples qui partagent peut-être déjà une vie sexuelle et ont seulement besoin qu’on leur prodigue des conseils de logistique. Le fait de passer une nuit de plus ensemble ne mérite pas qu’on s’y attarde.

D’autres expliqueront que les mariés qui vivent déjà ensemble souhaitent avant tout offrir une belle fête à leurs amis, au point que, dans la célébration du mariage il n’y ait plus de place pour la rencontre sexuelle des mariés.

L’intimité, un temps précieux

Et si l’on empruntait aux mariages juifs le rituel du Yichud ? Juste après la cérémonie, les mariés se rendent dans une pièce isolée pour passer un moment en tête-à-tête. Ce moment peut être bref, mais il leur permet d’être ensemble et présents à la promesse qu’ils se sont faite l’un à l’autre.

Que les mariés arrivent vierges au mariage ou non, la nuit de noce est importante, non parce qu’elle recèle une promesse de volupté sexuelle, mais parce qu’elle marque un tournant dans l’existence. Elle n’est pas un aboutissement mais un commencement. Peu importe si l’extase des sens n’est pas au rendez-vous ; l’essentiel est que désormais, on peut apprendre à la découvrir en même temps qu’on découvre la vie à deux.

Il est dommage que ce que partagent mari et femme, y compris la sexualité, ne soit plus considéré comme une chose précieuse en soi.

L’importance de la première union sexuelle

Dans certains cas, les couples sont tellement stressés par les préparatifs du mariage qu’ils partent en « lune de miel » avant l’évènement.

Le Huffington Post explique même avec désinvolture : « Qu’est-ce qu’une lune de miel, au fond ? Un moment partagé en dehors de la routine quotidienne : on s’embarque vers un horizon inconnu, on mange bien, on fait du tourisme et on s’amuse. Bref, des vacances avec le mariage pour prétexte. En fait, rien n’impose d’attendre d’avoir échangé des vœux pour les célébrer par un voyage. »

Mais alors, que célèbre-t-on ? Si la vie est déjà une “routine quotidienne” dont il faut s’échapper, quel sens peut bien avoir la cérémonie du mariage ?

Je suis mariée depuis des lustres. La routine quotidienne, je connais bien, et je connais aussi les joies du mariage. Je peux vous dire que ce dont les couples ont besoin, ce n’est pas de plages de sable blanc ou de cocktails au bord de la piscine. Les couples heureux sont ceux qui ont appris à être heureux ensemble, n’importe où, n’importe quand, et qui comprennent que les liens du mariage sont uniques tant par ce qu’ils exigent de nous que par ce qu’ils nous apportent, et qui n’existe nulle part ailleurs.

C’est pourquoi la première union sexuelle du couple marié est si importante, et pourquoi il convient de lui ménager un espace, même si le couple est déjà constitué… et même si elle ne sera probablement pas la plus extraordinaire que vous ayez connue. Le mariage, c’est vouloir faire avec un être en particulier ce qu’on ne fera plus avec personne d’autre, y compris l’amour.

La nuit de noces est un point de départ vers une réalité nouvelle. Le mariage est censé nous rendre différent. S’il ne change rien, à quoi bon ?

Tags:
Mariagesexualite
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement