Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Alain Decaux, la passion de l’Histoire comme héritage

Alain Decaux © BERTRAND GUAY / AFP
Partager

Le grand académicien passionné d’histoire, Alain Decaux s’est éteint Dimanche 27 mars. L’occasion de lui rendre un dernier hommage et de perpétuer son important héritage.

Le 27 mars dernier, l’historien et académicien Alain Decaux est mort à l’âge de 90 ans. La fin d’une énergie, la fin d’une voix, la fin d’une époque. Passionné d’Histoire, il animait avec verve Alain Decaux raconte puis Alain Decaux face à l’histoire dans les années 1970 et 1980. Avec un formidable talent de conteur, il parvenait à mettre l’Histoire de France à la portée de tous. Moqué par les mandarins de l’université, il avait accompli sa mission grâce à ses livres et ses émissions : faire aimer l’histoire.

Hommage au féru d’Histoire

En guise d’hommage, Franck Ferrand, animateur de « La marche de l’histoire » sur Europe 1, s’inscrivant dans la tradition d’Alain Decaux, a affirmé la semaine dernière « vouloir dédier cette émission au grand monsieur qui vient de s’en aller. Le week-end pascal a été endeuillé par la disparition d’Alain Decaux. Je le dis tout net. Sans Alain Decaux, l’émission qui nous réunit aujourd’hui n’existerait pas. C’est lui en effet au début de l’année 2003 qui m’avait conseillé de faire de la radio. Il m’y a encouragé. Autant dire qu’après m’avoir donné, comme à des millions de Français, le goût de l’Histoire. Il est celui qui m’aura mis en situation de vivre cette passion. La douceur et la bonté de cet homme étaient légendaires. Sa politesse était exquise. Sa rigueur était exemplaire et son savoir sans limites. On m’a beaucoup demandé depuis hier si il était un modèle. Oui je le dis clairement, il était un modèle et un repère ».

Alain Decaux raconte l’Histoire de France

Il nous appartient de faire vivre son héritage, de transmettre cette Histoire de France afin de ne pas faire des jeunes générations, des déshérités. Dans un livre déjà classique, dont Perrin nous livre une belle édition revue et augmentée, Alain Decaux retrace le fil de la longue mémoire de l’Histoire de France, ses grands hommes, ses grandes dates, ses grandes batailles. Une première approche de l’Histoire de France nécessaire pour s’approprier notre passé.

Dans des pages poignantes, il nous fait revivre le temps de la « douce France » des celtes, il évoque le baptême de Clovis et la naissance de la France chrétienne, l’épopée de saint Louis et celle de sainte Jeanne d’Arc. Il nous transmet tout son amour du Grand Siècle, sa fascination pour la grande armée de Napoléon et la campagne de Russie et la défaite de Waterloo, qui sonne le glas des ambitions continentales de la France. C’est donc un livre d’une richesse immense que les éditions Perrin nous permettent de lire ou de relire. Il est temps de faire découvrir aux enfants l’ouvrage accessible et salutaire de l’Histoire de France.

Alain Decaux raconte l'Histoire de France © Éditions Perrin

 Alain Decaux raconte l’Histoire de France, d’Alain Decaux. Aux Éditions Perrin, 300 pages, 25 euros.

 

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]