Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Quand Scorsese incarne Van Gogh dans un film de Kurosawa

Van Gogh interprété par Martin Scorsese dans "Rêves" de Akira Kurosawa ( 1990) © you tube
Partager

Tout est dit, non ?

Certains réalisateurs de cinéma, tout comme bon nombre d’artistes plasticiens, sont mus par le désir de rendre leur pensée ostensiblement visible.

« Rêves » : une palette de couleurs

Akira Kurosawa, le réalisateur japonais est sans doute l’une des incarnations de cette pulsion. Dans la mesure où, en plus du cinéma, il a été lui-même peintre, ses films sont réalisés avec une palette vive et généreuse et ses derniers projets se sont de plus en plus révélés être plastiques – n’ayons pas peur des mots, comme si Kurosawa faisait du film, une toile.

Le long-métrage auquel appartient ce sketch, Rêves, est un de ses derniers films. Tourné en 1990, il marque un certain éloignement d’avec ses narrations épiques traditionnelles, puisque l’histoire est fragmentée en huit scènes courtes, basées sur huit rêves récurrents de l’auteur, et qui suivent – comme les rêves – leur propre logique interne.

 

Scorsese dans la peau du peintre impressionniste

Il s’agit du seul épisode du film qui ne soit pas en japonais : l’accent new-yorkais marqué de Scorsese, donnant à l’étudiant qui lui rend visite une leçon sur la beauté naturelle, s’ajoute à une brève conversation tenue auparavant en français. D’après l’article publié en anglais dans Open Culture, certains ont voulu voir dans cette scène une confession de la part de Kurosawa, qui aurait vu en Scorsese un maître de l’atelier du peintre hollandais.

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Pour que la lumière continue à briller dans l'obscurité

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à fournir des articles qui enrichissent, inspirent et informent votre vie catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.