Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 04 décembre |
Sainte Barbe
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Pour les évêques africains, l’heure est à « la rébellion et à la résistance aux tentations »

AFP

P. Alexis K. Ouedraogo - publié le 25/02/16

Le cardinal Philippe Ouédraogo, qui a présidé l’eucharistie de l'assemblée générale de la Conférence épiscopale du Burkina Faso et du Niger, a exhorté les fidèles à prier pour la paix.

Du mardi 9 au dimanche 14 février 2016, les archevêques et évêques de la Conférence épiscopale du Burkina Faso et du Niger ont tenu leur Assemblée générale dans le diocèse de Nouna., la deuxième de l’année après celle de Koupéla le mois dernier. Cette assemblée a permis aux évêques et archevêques de se pencher sur les questions relatives à leurs Églises diocésaines particulières. Mais, actualité oblige, l’attaque terroriste qui a frappé la capitale Ouagadougou le 15 janvier 2016 dernier s’est invitée à leurs travaux. Aussi, lors de la messe de clôture célébrée le dimanche 14 février dans la cathédrale de Nouna, ils ont prié pour les victimes des attentats, et appelé à la prière en faveur de la paix au Burkina Faso. Au cours de cette messe a également été célébrée la clôture de l’Année jubilaire des personnes consacrées du diocèse hôte.

« S’éloigner des personnes et des lieux capables d’entraîner au péché »

Dans son homélie de circonstance, le cardinal Philippe Ouédraogo, qui a présidé l’eucharistie, a exhorté les fidèles à se « rebeller, et à résister contre la tentation ». Se basant sur les textes de ce premier dimanche de Carême, l’archevêque de Ouagadougou les a invités encore à savoir toujours compter sur la Parole de Dieu comme le Christ, dans leur lutte contre le péché. En effet, la Parole de Dieu est la première arme efficace dont il faut se prémunir « pour déjouer les pièges de l’habile tentateur et corrupteur qu’est le diable ». En outre, comme le Christ s’est tenu à distance du tentateur, les chrétiens doivent « s’éloigner des personnes, des lieux capables de les entrainer au péché ». Pour y parvenir, il est nécessaire de « cultiver la vigilance et l’assiduité à la prière tant individuelle que communautaire ».

Évoquant la situation nationale, Mgr Paul Ouédraogo, président de la Conférence épiscopale Burkina-Niger et archevêque de Bobo-Dioulasso, a exhorté les fidèles à prier pour la paix dans le pays. Pour la construction d’une Église-famille de Dieu unie, solidaire et missionnaire, s’impose la nécessité d’une paix durable. Et alors les chrétiens doivent être les premiers à se livrer à cet exercice de prière pour la paix. Pas seulement prier pour la paix, mais aussi adopter un comportement adéquat et toujours tenir des propos de paix.

Tags:
burkina fasoÉgliseniger
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement