Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Une accolade espérée depuis presque mille ans

Partager

Découvrez les images de la rencontre historique entre le pape François et le patriarche orthodoxe russe Cyrille ce vendredi 12 février à Cuba.

Les chefs religieux orthodoxe et catholique ne s’étaient pas rencontrés depuis le schisme de 1054 qui avait conduit à la séparation entre les Églises d’Orient et d’Occident. Sur le chemin qui le mène au Mexique, le Souverain Pontife romain a rencontré le patriarche moscovite sur l’île de Cuba ce vendredi 12 février 2016. Une accolade historique, ardemment désirée par ses prédécesseurs Jean Paul II et Benoît XVI, et inespérée il y a encore quelques mois seulement.

Sous les crépitements des flashs, le pape François et le patriarche Cyrille se sont longuement étreints et ont échangé quelques mots inaudibles du fait des photographes à l’œuvre mais sans doute lourds de sens au vu de l’intensité des regards des deux hommes.

Quelques instants plus tard, François et Cyrille ont signé une déclaration commune préparée dans le plus grand secret depuis de long mois par les services de diplomatie des deux Églises. Pour l’anecdote, afin d’être certains que le texte ne serait pas divulgué avant la rencontre, les émissaires romains et russes ont fait des aller-retour en avion entre les deux pays avec une clé USB dans leur valise pour que personne ne puisse intercepter un quelconque e-mail d’ici le jour J.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]