Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 24 novembre |
Saints Martyrs du Vietnam
home iconÉglise
line break icon

À l'Angélus, le Pape lance un double appel pour la Syrie et contre la souffrance

© Maudanros / Shutterstock

Clémence Vié - Publié le 08/02/16

François a souligné l’urgence de la reprise des négociations en Syrie et d’une nouvelle aide humanitaire pour la population. Il a également exhorté les chrétiens à aider ceux qui souffrent spirituellement.

Comme Mgr Gallhager l’avait souligné lors de la Conférence des pays donateurs en faveurs de la Syrie, le Saint-Siège suit avec la plus grande préoccupation les avancées des négociations pour ce pays, soulignant que le Vatican poursuivrait évidemment ses efforts pour apporter toute l’aide humanitaire nécessaire aux populations persécutées. Or, ce dimanche 7 février, lors de l’Angélus place Saint-Pierre, François a lancé un nouvel appel, demandant à la communauté internationale de faire tout son possible pour que les négociations, jusque-là interrompues dans une atmosphère tendue, reprennent. En effet, faute d’une collaboration entre les parties, l’émissaire des Nations unies avait dû les interrompre le mercredi 3 février, laissant le sort de la Syrie en suspens, tandis qu’une solution politique semblait s’éloigner de plus en plus.

Aider ceux qui souffrent

Bien qu’une aide humanitaire ait déjà été apportée à plus de 4 millions de personnes, de nombreuses familles vivent encore une situation alarmante. Alors qu’a lieu la Journée internationale de prière et de réflexion contre le trafic des êtres humains ce lundi 8 février, ce sera donc « l’occasion de se pencher encore davantage sur la situation », a souligné le pape François. En plus d’apporter une aide aux populations syriennes, la communauté chrétienne a pour mission de rassurer et d’aider ceux qui sont en difficulté, tant sur le plan matériel que spirituel. « En cette année de la Miséricorde, nous sommes appelés à rassurer ceux qui se sentent pêcheurs et indignes devant le Seigneur, et à leur dire ces paroles de Jésus : “N’aie crainte” », a demandé le pape François. La journée du 8 février offrira donc à tous l’opportunité « d’aider les nouveaux esclaves d’aujourd’hui à rompre les chaînes de leurs souffrances pour se réapproprier leur liberté et leur dignité », tout en se mobilisant pour la survie des populations syriennes, par la générosité, la solidarité, mais aussi la prière.

Tags:
HumanitairePape FrançoissouffranceSyrie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
La rédaction d'Aleteia
L'ultime enregistrement de Michael Lonsdale s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement