Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Syrie : C’est dans les larmes que les chrétiens de Kamichli ont accueilli 2016

Un homme blessé reçoit les premiers soins dans un hôpital de Kamichli le 30 décembre 2015 © DELIL SOULEIMAN / AFP
A wounded man receives first aid at the hospital of Alkalima on December 30, 2015 in Qamishli, after three separate explosions that killed at least 16 people and wounded 30.
At least 16 people were killed and 30 wounded by explosions in three restaurants in the northeast of Syria on December 30, a monitoring group said, in attacks claimed by the Islamic State group. / AFP / DELIL SOULEIMAN
Partager

Dans un communiqué publié ce lundi 4 janvier, L'Œuvre d'Orient dénonce l'attentat atroce perpétré contre des chrétiens à Kamichli en Syrie par Daesh dans la nuit du 30 décembre 2015.

« L’Œuvre d’Orient est horrifiée par l’attentat perpétré dans la ville de Kamichli où près de 20 chrétiens ont trouvé la mort de manière ciblée et de nombreux autres blessés dans deux restaurants. Il est plus que jamais nécessaire de prendre les moyens pour arrêter les violences en Syrie et en Irak », interpelle avec force Mgr Pascal Gollnisch, directeur général de l’Œuvre d’Orient, dans un communiqué publié ce lundi 4 janvier 2016.

Joseph III Younan
S.B. Joseph III Younan, Patriarche syriaque catholique © DR / AED
S.B. Joseph III Younan, Patriarche syriaque catholique © DR / AED

Message du Patriarche syriaque catholique, S.B. Ignace Youssef III Younan

« À peine le pape François venait de lancer son message de paix pour le nouvel an, « Gagne sur l’indifférence et remporte la paix ! », que la communauté chrétienne de Kamichli, l’une des deux villes importantes du Nord-Est de la Syrie, jusqu’ici relativement épargnée, a été le cible d’un massacre terroriste inouï. La nuit du mercredi 30 décembre, une vingtaine de personnes ont été tués et plus de 40 blessés, dont plusieurs dans un état très grave gisant toujours aux hôpitaux. La plupart des victimes étaient des jeunes voulant fêter le nouvel an dans l’espérance et la joie. Ce fut un message très lugubre que des terroristes ont voulu adresser aux chrétiens de cette ville, en semant la mort et les larmes. Un message d’horreur à la communauté chrétienne de ce pays meurtri depuis cinq ans !

Les funérailles des victimes eurent lieu dans un rite œcuménique auquel ont présidé deux archevêques de l’Église syriaque catholique, Mgr Elias Tabé et Mgr Behnan Hindo, un évêque de l’Église syriaque orthodoxe ainsi que des membres de clergé Arménien Catholique et Orthodoxe. Un témoignage de communion que les chrétiens du Proche-Orient ne cessent de donner, en célébrant « l’œcuménisme du sang », comme l’a souvent répété le pape François.

Opprimés avec le psalmiste, notre peuple crie vers le Seigneur Dieu, « Seigneur, pourquoi te tiens-tu éloigné ? », et appelé à revivre son espérance contre tout espoir humain, ne cesse de l’implorer : « (…) Ne garde pas le silence… Mon Dieu lève-toi pour me rendre justice… » (psaumes 10 et 35) . »

Joint par téléphone Mgr Hindo, évêque de l’Église catholique syriaque, a témoigné sa colère :

« C’est insupportable, l’année 2015 a commencé par le massacre des assyriens dans les 35 villages du Khabour et les 300 personnes kidnappés.
Puis en juin, Daesh nous a attaqués et 40 jours ont été nécessaires pour les éloigner.
Enfin l’année se termine par ce massacre.
C’est insupportable. »

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]