Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 02 décembre |
Sainte Bibiane
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le pape François serait-il un rappeur ? Quand le Web se lâche

pope rap

Gelsomino Del Guercio - publié le 06/12/15

À Bangui, un geste du Souverain Pontife immortalisé sur une photo rappelle celui d’un rappeur : un phénomène viral est né.

On continue de parler du voyage en Afrique du pape François mais sur un rythme rap et sur tous les médias sociaux, de Facebook à Twitter en passant par tous les autres. En effet, plusieurs utilisateurs ont repris une photo sur laquelle le Pape apparait dans une position rappelant la pose classique d’un rappeur, micro dans la main droite et main gauche à plat, comme s’il mixait (Askanews, 1 décembre)

http://twitter.com/KayGii/status/671767721957269505/photo/1

« Yo Bro »

Le Web s’est déchaîné sous le hashtag #popebars. L’invitation à la fraternité se transforme en « Yo Bro ». Et les vers « catéchistiques » postés avec l’image sont devenus viraux (Adnkronos, 1 décembre)

Entre liturgie et hip-pop

Le Pape serre le micro dans la main droite et met sa main gauche à plat, comme s’il mixait, et les utilisateurs ont commencé à écrire des rimes amusantes à mi-chemin entre la liturgie et le hip-hop. Nous en donnons quelques exemples. « As I walk through the valley of the shadow of death, I take a look at my life, and realize I’m @pontifex », (en marchant dans la vallée de la mort, je regarde ma vie et réalise ce que je suis : Pontifex) a écrit quelqu’un paraphrasant Coolio et son Gangsta’s Paradise (Velvet music.it, 2 décembre).

Amateur de Milonga

Au fond, ne l’oublions pas, le pape François s’est jusqu’ici montré très attentif à la musique et le disque Wake Up !, sorti le 5 novembre, lui a été dédié. À travers les 11 titres, il mélange les mots et prières à des hymnes sacrés de la tradition chrétienne revisités par des compositeurs contemporains. De plus, le Pape a déclaré à plusieurs occasion avoir été un amateur de danse et de milonga et d’aimer aussi le tango.

Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement