Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 20 mai |
Saint Bernardin de Sienne
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Dopage : le rapport qui discrédite l’athlétisme mondial

Rawdealsteroids4

Philippe Oswald - publié le 09/11/15

Révélé ce lundi 9 novembre, le rapport de l'Agence mondiale antidopage sur la corruption dans l’athlétisme est un tremblement de terre planétaire dont l’épicentre se situe en Russie.

Après le football, l’athlétisme ! Après la FIFA, l’IAAF. Soupçonnés de corruption passive et de blanchiment aggravé, trois responsables de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) dont Lamine Diack (82 ans), l’ancien président de la Fédération (jusqu’en août 2015), ont déjà été mis en examen la semaine dernière par la justice française. Ils auraient reçu des pots de vin pour couvrir des pratiques dopantes, principalement en Russie, en pratiquant chantages et extorsions de fonds sur des athlètes. Mais l’ampleur mondiale de la corruption de l’IAAF a été mise à nu par le rapport de l’Agence mondiale antidopage (AMA), qui a été dévoilé lundi après-midi, 9 novembre, à Genève. Un rapport qui donne le vertige. Il pourrait “bouleverser le fonctionnement de ce sport” selon l’un de ses auteurs.

La Russie clouée au pilori

L’annonce la plus explosive de l’AMA est sa recommandation de suspendre la Fédération russe d’athlétisme soupçonnée de multiples infractions liées au dopage. “La commission [de l’AMA] dit avoir ‘identifié des défaillances systémiques au sein de l’IAAF et de la Russie’ empêchant ou restreignant la mise en œuvre d’un programme antidopage efficace. Cette pratique ‘n’aurait pu exister sans l’aval du gouvernement russe’, accuse sans ambages le rapport de l’AMA. Elle a lancé son enquête après ‘un documentaire de la chaîne allemande ARD diffusée en décembre 2014, intitulé ‘Dopage confidentiel : comment la Russie fabrique ses vainqueurs’. Ce travail d’investigation dresse, témoignages de sportifs à l’appui, un portrait sévère de l’athlétisme russe, présenté comme gangrené par le dopage et la corruption à tous les échelons” (La Croix).

Sans s’embarrasser de langue de bois diplomatique, le rapport de l’AMA préconise la suspension de la Russie de toute compétition en athlétisme, le retrait de l’accréditation du laboratoire antidopage de Moscou ainsi que le remplacement de son directeur. Mais si le tir se concentre sur la Russie et l’athlétisme, “le ‘dopage organisé’ concerne aussi d’autres pays et d’autres sports, estime l’AMA dans son rapport” (Le Figaro).

Les JO de 2012 ont été sabotés

Rétrospectivement, l’AMA arrive à la conclusion que les Jeux olympiques de Londres en 2012 ont été “sabotés” par la présence d’athlètes dopés et recommande la suspension à vie de cinq athlètes russes, dont Mariya Savinova, la championne olympique en titre du 800 m. “Si elle était adoptée par l’IAAF, cette suspension empêcherait les athlètes russes de participer à toutes les compétitions homologuées, telles que les Jeux olympiques ou les championnats du monde et d’Europe d’athlétisme” (Le Monde).

La Russie exclue des JO 2016 de Rio ! Elle en prend pour son grade, souligne Le Point.  Il y a de quoi : “Lors des Jeux olympiques 2012 – qui ont été salués pour leur rigueur en matière de contrôle antidopage -, la Russie a terminé au deuxième rang du tableau des médailles en athlétisme. Avec 18 médailles dont huit titres, soit un seul de moins que les États-Unis, c’est l’ensemble des résultats sportifs d’une discipline dans sa compétition la plus importante qui sont remis en cause”.

Interpol va coordonner une enquête mondiale pilotée par la France. Le scandale qui secoue le monde de l’athlétisme est en passe d’éclipser par son ampleur les pratiques de corruption révélées au sein de la Fifa (Nouvel Obs) et, depuis des décennies, dans le cyclisme. Tous les amateurs de sport sont floués par ces pratiques qui faussent les résultats et les classements des compétitions internationales tout en minant la santé des athlètes.

Tags:
RussieSport
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement