Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 26 septembre |
Saints Côme et Damien
home iconCulture
line break icon

Cinéma. Elser, vivre libre ou mourir en héros

© Lucky Bird Pictures, Bernd Schuller

ELSER Bild 131 Artur Nebe (Burghart Klausner) Heinrich Müller (Johann von Bülow) Protokollführerin (Lissy Pernthaler) Georg Elser (Christian Friedel) Foto: Bernd Schuller Tel: 0049-171-1934908

Jean Muller - Publié le 28/10/15

L’histoire d’un attentat méconnu. Celui qui, à 13 minutes près, aurait pu changer le cours de l’Histoire.

Le 8 novembre 1939, dans la sombre nuit munichoise, une explosion retentit. Comme chaque année, Hitler prononçait ce soir-là une allocution dans la fameuse brasserie Bürgerbräu. Seulement, le Führer avait quitté la brasserie 13 minutes avant le déclenchement de la bombe, qui tuera au passage huit innocents. L’auteur de l’attentat, Georg Elser (Christian Friedel), est rapidement identifié et mis sous les verrous. Persuadé que cet ouvrier, vaguement de gauche, n’a pu agir seul, l’état-major allemand veut démasquer ceux qui se cachent derrière cet attentat. Et pour cela, les enquêteurs ne reculent devant rien.

Certaines scènes de torture sont d’une tension difficilement soutenable. Torture physique d’abord, psychologique ensuite. Pour éviter un triste sort à sa fiancée, Elser finit par avouer qu’il est bien celui qui a installé la bombe et affirme avoir agi tout seul. Tout à fait convaincu que l’action d’Hitler était nuisible pour l’Allemagne, c’est avec une grande minutie et une détermination sans faille qu’il a réalisé son attentat. Une réalité difficile à admettre pour les enquêteurs, qui ne comprennent pas comment un seul homme – qui plus est allemand – pourrait en vouloir au Führer au point d’attenter à sa vie.

Totalitarisme et vérité

Arthur Nebe, directeur de la police judiciaire, finit par comprendre qu’Elser a agi seul et en homme libre. « Je crois qu’on ne peut rien tirer de lui que la vérité », dit-il à son collègue Heinrich Müller, le chef de la Gestapo. « C’est nous qui décidons de la vérité », lui est-il répondu. Voilà la caractéristique des régimes totalitaires parfaitement illustrée par Oliver Hirschbiegel : l’absence de vérité qui permet la manipulation. Orwell disait que « s’il est dit que deux et deux font cinq, eh bien, deux et deux font cinq. Cette perspective m’effraie bien plus que les bombes ». Les nazis ont combiné les deux.

Onze ans après La Chute, Oliver Hirschbiegel a délaissé les productions hollywoodiennes aux qualités discutables au profit de ce qu’il sait faire de mieux. Une réalisation réaliste et pleine de tension permet de faire brillamment sentir l’atmosphère de l’Allemagne provinciale à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Christian Friedel incarne avec justesse, sincérité et profondeur un homme qui, loin d’être marginal, décide librement de ne pas laisser son pays perdre son âme. Une figure historique souvent oubliée.

Elser, un héros ordinaire d’Oliver Hirschbiegel, au cinéma depuis le 21 octobre

Tags:
Adolf HitlerattentatCinémaresistance
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
2
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
3
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
4
Caroline Moulinet
Ce geste tout simple à faire lorsque tout va de travers
5
HOUELLEBECQ
Henri Quantin
La pilule de Benoît XVI et la pilule de Houellebecq
6
Mathilde de Robien
Médecins et intellectuels dénoncent l’idéologie de l’autodétermin...
7
184833616
Marzena Devoud
Que dire à un proche en fin de vie ? Sept pistes pour vivre ce te...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement