Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La prière d’un père pour que son enfant soit sage et fort dans la vie

Partager

Écrite par le général Douglas MacArthur, commandant suprême des forces alliées dans la zone pacifique pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Dieu a placé un petit être dans les bras de ses parents pour qu’ils façonnent une personne extraordinaire qui vive toujours dans l’amour et le service. Comment les parents travaillent-ils pour y parvenir ? Quels comptes rendront-ils au Seigneur sur cette noble mission qu’Il leur a confiée ?

Tous les parents sont constamment préoccupés par l’éducation de leurs enfants, bien évidemment, et dans tous ses aspects. Mais généralement, ce sont les mères qui prennent l’initiative de prier Dieu pour leurs enfants et elles ont une grande sensibilité qui leur permet de détecter les dangers partout, d’autant plus s’ils concernent leurs proches. Il est faux de dire que les pères ne s’en préoccupent pas, beaucoup consacrent du temps à leur inculquer des valeurs et le respect.

Former des êtres nobles et pieux est une tâche essentielle, surtout dans la période actuelle. Et qu’y a-t-il de mieux que la prière d’un père pour tisser un lien d’amour entre Dieu et ce foyer qui aspire à rendre ses enfants heureux ?

Doter ses enfants de valeurs n’est pas une tâche aisée en raison du bombardement incessant et impossible à ignorer d’anti-valeurs dans la société. C’est une mission difficile et délicate. C’est la raison pour laquelle les pères doivent inculquer des valeurs à leurs enfants, mais ils se doivent d’être en plus des intercesseurs actifs et constants pour chacun grâce à la prière quotidienne…

La prière d’un père pour son enfant

Seigneur, donne-moi un enfant qui soit suffisamment fort pour savoir quand il est faible, et suffisamment courageux pour lutter contre lui-même quand il a peur.

Donne-moi un enfant qui soit fier et inflexible dans la défaite, humble et magnanime dans la victoire.

Donne-moi un enfant qui ne courbe jamais l’échine quand il faut faire front, un enfant qui sache Te connaître… et se connaître puisque c’est la pierre angulaire de toute connaissance.

Conduis-le, je t’en prie, non par le chemin agréable et facile, mais par le chemin raboteux, pavé d’obstacles et de difficultés, laisse-le apprendre à se tenir droit dans la tempête et à éprouver de la compassion pour ceux qui n’y parviennent pas.

Donne-moi un enfant au cœur clair, aux idéaux élevés, un enfant qui sache se dominer lui-même plutôt que de prétendre dominer les autres, un enfant qui apprenne à rire mais qui sache aussi pleurer, un enfant qui avance vers l’avenir mais qui n’oublie jamais le passé.

Et après l’avoir doté de toutes ces qualités, donne-lui aussi, je t’en conjure, le sens de l’humour pour qu’il puisse toujours être sérieux mais qu’il ne se prenne pas trop au sérieux.

Donne-lui l’humilité pour qu’il se souvienne toujours de la simplicité de la véritable grandeur, de l’impartialité de la véritable sagesse, de la douceur de la véritable force.

Alors moi, son père, j’oserai murmurer : je n’ai pas vécu en vain.

Général Douglas MacArthur, militaire et écrivain américain, commandant suprême des Forces alliées sur le front du Pacifique Sud pendant la Deuxième Guerre mondiale (1939–1945).

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]