Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

« Limite » : une revue écolo intégrale contre les écolos intégristes

© DR
Limite, la revue d'écologie intégrale
Partager

Défendre la nature, contester l'idéologie libérale et chanter les louanges de l'écologie humaine intégrale, il fallait quand même oser. "Limite" l'a fait.

Revue iconoclaste, Limite déchaîne les passions depuis la rentrée : taper à la fois sur la gauche sociétale et sur la droite libérale, il y a mieux pour se faire des amis. Mais Limite ne transige pas. Ce n’est qu’au prix d’une certaine décroissance et donc du respect des limites qu’une vie authentiquement humaine sera possible. Eugénie Bastié, Gautier Bès et Paul Picaretta, issus de la génération Manif pour tous, sont donc allés chercher le philosophe Fabrice Hadjadj, et les vieux routiers de l’anarchisme chrétien que sont Falk Van Gaver et Jacques de Guillebon afin de parrainer leur ambitieux projet. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça fonctionne.

Bien sûr, les positions dogmatiques ne favorisent pas le dialogue. Il n’est donc pas étonnant de retrouver nos confrères de Libération dans les (très maigres) rangs de l’opposition. Il faut croire que le « modeste buffet » et la « sobriété » qui étaient de mise à la soirée de lancement n’étaient pas au goût d’une certaine gauche… caviar ? « Cours camarade, le vieux monde est de retour… » Le verdict du quotidien fondé par Jean-Paul Sartre est sévère.

« Les membres de Limite révèlent les mutations idéologiques de notre temps : des catholiques et des conservateurs se saisissent des thématiques écologiques. » La plume de Gaël Brustier dans Slate est alerte mais trempée d’amertume et un rien goguenarde : il s’agit de garder les rieurs de son côté pendant que les jeunes tentent d’éteindre l’incendie. Répétez après moi : où se situe le camp du bien ? Voilà vous avez compris, partout sauf à la Manif pour tous.

Vous ne voyez pas l’outrecuidance de nos jeunes auteurs catholiques défendant l’ « écologie intégrale », liant l’avenir de l’homme à celui de l’environnement et défendant un mode de vie plus raisonné ? Vous le faites exprès : « Comment peut-on dénoncer les OGM tout en prônant la GPA », s’interroge Eugénie Bastié ? Outrecuidant qu’on vous dit !

Quel est le point commun entre Le Figaro, Le FigaroVox, Famille Chrétienne, Causeur et tant d’autres encore ? Ils tressent des lauriers à cette revue qui fait bouger les lignes et pose les bases d’une troisième voie, entre un libéralisme sauvage et un dirigisme idéologique.

Pour Vincent Trémollet de Villers du Figarovox la revue est l’œuvre de cathos « brillants et frondeurs ». « Un laboratoire qui incarne l’ambition à rebours d’une nouvelle génération qui veut rompre avec la démesure de Mai 68 », ajoute Samuel Pruvot de Famille Chrétienne. « Face au système déshumanisant, l’écologie intégrale qu’ils proposent offre une alternative radicale : moins mais mieux ! », résume Théophane le Méné pour Causeur. N’en jetez plus la coupe est pleine.

Les débuts sont prometteurs et l’attente immense. Un tel succès est bien le signe que Limite vient répondre à un besoin. Un besoin pour les déçus d’un monde où épanouissement rime avec consommation et réussite avec croissance. Comme le suggérait Vincent Trémollet, espérons que ces idées soient entendues et qu’elles nourrissent un nouveau rapport à l’environnement. Les « camarades » n’ont pas fini de courir.

Limite, N°1 Septembre 2015, Cerf, 96 pages, 12 euros.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Pour que la lumière continue à briller dans l'obscurité

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à fournir des articles qui enrichissent, inspirent et informent votre vie catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.