Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 01 décembre |
Saint Charles de Foucauld
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

« Il faut faire attention à qui l’on accueille », estime Ali Bongo

ali bongo

© capture d'écran / europe 1

Arthur Herlin - publié le 16/09/15

Au micro d'Europe 1, le président gabonais a souligné la menace terroriste que peut cacher une vague d'immigration.

Alors que le Pape vient tout juste de déclarer que des « risques d’infiltration » de terroristes parmi les migrants existaient, le président du Gabon Ali Bongo a exprimé le même avis lors d’un entretien sur Europe 1. Au sujet de la vague d’immigration qui traverse actuellement l’Europe, le successeur d’Omar Bongo, son père, à la tête du riche petit pays d’Afrique équatoriale, estime que les pays européens ont tout intérêt à sélectionner « la bonne immigration » de la mauvaise, car « là-dedans il faut faire attention à qui vient, qui entre ».

« L’émotion c’est bien, mais il faut faire très attention à qui l’on accueille »

Ali Bongo dirige le Gabon depuis 2009, un pays de 1,8 million d’habitants qui ne comprend pas moins de 25% d’étrangers, a pris soin de rappeler Jean-Pierre Elkabbach. « Nous avons remarqué qu’au Gabon, à travers la vague d’immigrants que nous avons accueillie ces dernières décennies, nous avons vu des criminels, s’installer chez nous », a affirmé le chef d’État africain, avant d’ajouter : « L’émotion c’est bien, mais il faut faire très attention à qui l’on accueille ». « Vous voulez dire qu’il faut faire attention même lorsque l’on reçoit des syriens, des irakiens, il peut y avoir des djihadistes déguisés ? », insiste le journaliste français. « Sans aucun doute ! », répète par deux fois le président gabonais avant de renchérir : « J’en suis persuadé ».

Tags:
gabonMigrantPape FrançoisTerrorisme
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement