Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 18 avril |
Saint Parfait de Cordoue
home iconPolitique
line break icon

Attaque du Thalys : l’héroïsme à l’honneur

© Lee-Anne Ragan

Philippe Oswald - Publié le 24/08/15

Le "miracle" du carnage évité dans le train Amsterdam/Paris grâce à une poignée d’hommes remet à l’honneur une vertu en perte de vitesse : le courage.

"La jeunesse n'est pas faite pour le plaisir, elle est faite pour l'héroïsme", a écrit Paul Claudel. C’est sans doute ce qui manque le plus aux nations occidentales pétrifiées devant le terrorisme islamique comme la proie devant le python. La couardise des peuples englués dans l’hédonisme et l’individualisme n’est-elle pas le meilleur atout des djihadistes de Daesh ? Notre peur est une arme qu’il faut craindre bien plus que les bombes et les Kalachnikovs.

"Let’s go!"

"Face au mal du terrorisme, il y a un bien, vous l’incarnez", a déclaré François Hollande en décorant ce matin de la Légion d’honneur les trois jeunes héros américains et le Britannique, un sexagénaire, qui leur a prêté main-forte. Le cinquième passager qui est intervenu pour maîtriser le terroriste, un jeune Français de 28 ans qui souhaite garder l’anonymat, ainsi que le passager blessé par balle et toujours hospitalisé, seront décorés plus tard. 

"Let’s go" ("Allons-y") : c’est sur cette injonction, digne d’un officier sur la ligne de front, que les trois amis américains – deux soldats en permission et un étudiant – se sont rués sur Ayoub El-Khazzani, vendredi 21 août 2015, à bord du Thalys, pour l’empêcher de réaliser son projet meurtrier. Une petite phrase qui a sans doute "changé le destin de beaucoup" de passagers, a remarqué l’ambassadrice en France des États-Unis, Jane Hartley…" (Le Monde).

Il semble évident qu’avec son fusil d'assaut Kalachnikov, un pistolet automatique et neuf chargeurs, le terroriste marocain s’apprêtait à commettre un massacre. Certes, tout le monde n’a pas été formé au combat comme Stone Spencer, première classe de l’US Air Force, qui s’est jeté le premier sur le terroriste et a été blessé par lui, et comme son camarade Alek Skarlatos qui revenait de neuf mois de guerre en Afghanistan. Mais comme l’a déclaré le troisième Américain, leur ami Anthony Sadler, étudiant en kinésithérapie : "La leçon que l'on doit retenir, c’est que dans un moment de crise comme cela (…) se cacher ou rester assis là où on est ne va rien donner".

À quoi sert la fiche S ?

Reste que l’héroïsme individuel ne suffit pas à protéger un pays. Comme d’autres terroristes islamiques étant passés à l’acte en France (Kouachi, Coulibaly, Ghlam, Sahli, Merah, Nemmouche…), Ayoub el-Khazzani était connu et fiché comme dangereux par les services de renseignement. "Mais à quoi cela a-t-il servi ?", demande la sénatrice Nathalie Goulet (UDI) qui préside la Commission d'enquête sur les réseaux djihadistes : "Le plus étonnant depuis quelques années est de constater que la grande majorité des terroristes ayant commis des attentats sur le sol français faisaient l'objet d'une fiche 'S'. Malgré tout, aucun d'entre eux n'a été intercepté avant le passage à l'acte. Dès lors, soit on arrête de parler de cette fiche, soit on la rend enfin efficace" (Le Figaro).

Ayoub el-Khazzani avait séjourné en Syrie. Mais il circulait on ne peut plus librement en Europe : "Au cours des six derniers mois, rapporte son avocate, il raconte avoir voyagé en Espagne, à Andorre, en Belgique, en Autriche, en Allemagne et avoir fait un passage en France, mais sans préciser le lieu où il a séjourné" (Le Parisien). Cette liberté totale de circulation dans "l’espace Schengen" est-elle compatible avec les défis de la nouvelle guerre mondiale qui nous est imposée ?

Tags:
attentatterrorisme
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
adoption
Cerith Gardiner
Parents de cinq enfants, ils adoptent une fratrie de sept frères ...
2
BENEDICT XVI
Hugues Lefèvre
Une 94e année éprouvante pour le pape émérite Benoît XVI
3
La rédaction d'Aleteia
Il y avait-il un saint à bord du Titanic ?
4
Mathilde de Robien
Ces quatre cavaliers de l’Apocalypse qui détruisent le couple
5
WEB2-CHURCH-SAINTJOSEPHDESNATIONS-WEB2-CHURCH-SAINT-JOSEPH-DES-NATIONS-Eleonorede-Vulpillieres.jpg
Eléonore de Vulpillières
Paris : le tabernacle de Saint-Joseph des Nations forcé par des m...
6
Marzena Devoud
Les six choses (importantes) à savoir sur les funérailles du prin...
7
POmpier Notre Dame de Paris
Timothée Dhellemmes
« D’en haut, on entend les chants » : des pompiers raconten...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement