Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

À Hautecombe, cheminer derrière la Croix de réconciliation

DR / CCN
À Hautecombe, cheminer derrière la Croix de réconciliation
Partager

Au festival Welcome to paradise, les jeunes ont vécu un temps privilégié de pardon et d’espérance.

Veillée de réconciliation

Chacun, là où nous en sommes, selon notre mode d’expression propre, est appelé à déposer ce qui lui pèse sur le cœur. Parce que le monde permet tout, mais ne pardonne rien, et l’Église pose des limites, mais pardonne tout. Parce que le mal agit dans l’ombre, nous pouvons maintenant le mettre à la lumière. Plusieurs invitations nous sont adressées : des tables sont dédiées à écrire des lettres, lettre pour restaurer une relation, lettre à une personne chère auprès du Père, lettre à Dieu lui-même. Des prêtres sont à notre disposition pour déposer nos fardeaux dans le sacrement de réconciliation ; des frères et sœurs de la communauté sont aussi présents par binôme pour nous écouter dans le secret et la charité. Nous pouvons encore nous confier à notre Mère du Ciel dans la prière du chapelet, ou poser un geste de purification corporelle avec des vasques d’eau. Enfin, il nous est proposé d’allumer un lumignon et de le déposer au pied de la croix, reflet de notre offrande comme de notre communion avec tous les festivaliers. Dans ces gestes simples nous pouvons retrouver de la quiétude.
La douceur vespérale restera gravée dans nos cœurs comme celle où le Père a retrouvé plusieurs de ses enfants, où les larmes de sang ont été effacées par le Christ, pour des larmes de joie.

Pages: 1 2

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]